Publié dans Ghana

« Ghanéens et Ghanéennes vous ne m’avez pas élu pour servir un parti » – Nana Akufo-Addo

EXTRAITS DU DISCOURS de M. NANA ADDO DANKWA AKUFO-ADDO, PRÉSIDENT-ÉLU DE LA RÉPUBLIQUE DU GHANA, LE VENDREDI 9 DÉCEMBRE 2016, APRÈS LA DÉCLARATION DES RÉSULTATS DE L’ÉLECTION PRÉSIDENTIELLE DE 2016.

Mesdames et Messieurs des médias, compatriotes Ghanéens,

Il y a quelques minutes, à 7h51 précisément, le Président de la République et candidat à la présidence du NDC, S.E. John Dramani Mahama, m’a appelé au téléphone pour me féliciter de ma victoire lors de l’élection présidentielle du 7 décembre 2016. Il m’a souhaité bonne chance et les bénédictions de Dieu et m’a assuré de sa pleine coopération pour organiser la transition.

Je l’ai remercié pour ce geste gracieux, (…)

La présidente de la Commission électorale, Charlotte Osei, responsable du scrutin pour l’élection présidentielle, en exécution de ses obligations constitutionnelles, m’a déclaré ce soir 20 h 54 gagnant de l’élection présidentielle de 2016, avec 5 716 026 voix représentant 53,85 % des suffrages exprimés. Je lui suis reconnaissant pour l’annonce et ses mots de félicitation.

Je remercie Dieu tout-puissant pour sa grâce et sa faveur en accordant la victoire au NPP et à moi-même dans cette élection. Comme il est dit dans le Livre des Saintes Écritures dans Ecclésiaste chapitre 3 verset 11, « Il a fait toute chose bonne en son temps. »

Il n’y a jamais eu de moment de plus grande humilité dans ma vie, et je vous remercie, mes chers compatriotes Ghanéens, pour cette manifestation massive de soutien et de la confiance que vous avez placée en moi et en mon parti. Je vous promets solennellement aujourd’hui que  je ne vous laisserai pas tomber et ferai tout ce qui est en mon pouvoir pour répondre à vos espérances et vos attentes. Vous devez être félicités pour la manière mature, paisible et ordonnée dont vous avez une fois de plus exercé votre droit démocratique. L’édifice  démocratique de notre nation a été encore renforcé par votre conduite.

(…)

Aux membres et aux sympathisants de la grande famille des Eléphants, à notre illustre ex-président de la République, Son Excellence John Agyekum Kufuor, à nos membres fondateurs, personnalités, membres des organes du Parti (…) Chacun de vous pour votre travail acharné, votre engagement et votre encouragement, et pour votre confiance en moi et dans mon leadership sur notre parti au cours des 8 dernières années. Bien que cette occasion puisse, de façon compréhensible, mener à la jubilation généralisée parmi les partisans du parti, je les prie de respecter la paix, les biens et la vie de tout le monde, en particulier ceux de nos opposants politiques. Nous sommes le parti de l’Etat de droit, et nous devons agir en conséquence avec magnanimité en ce moment de victoire.

Aux anciens de notre pays qui m’ont apporté des conseils précieux pendant des années, parmi eux, l’ancien Président de la République, Son Excellence Jerry John Rawlings, l’ancien Secrétaire Général des Nations Unies, Son Excellence Kofi Annan, Otumfuo Osei Tutu II, Asantehene, (…) je vous remercie pour votre conseil et d’avoir bien voulu partager votre sagesse avec moi, et j’espère pouvoir continuer à compter sur vous pendant la période difficile qui s’ouvre devant moi.

Aux nombreux prêtres et aux imams (…) je vous suis profondément reconnaissant pour votre solidarité spirituelle dont je vais profiter en permanence, maintenant et à l’avenir.

Je saisis cette occasion pour vous remercier, membres des médias ghanéens, pour votre engagement continu dans l’intérêt public de notre pays. Votre vigilance et votre militantisme témoignent  des efforts constants que notre peuple fait pour créer un avenir sûr et démocratique pour lui-même. Des journalistes chevronnés comme Abdul Malik Kweku Baako, Gina Blay, Egbert Faibille (…) ont établi des normes admirables de professionnalisme et de conduite éthique qui devraient guider la jeune génération.

Je tiens à remercier les différentes missions d’observation (…)
(CODEO), sous la présidence du vénérable juge de la Cour suprême, le juge V.C.R.A.C. Crabbe, pour son important travail et celui de la mission d’observation de notre organe régional, la CEDEAO, dirigée par le distingué homme d’État libérien, M. Amos Sawyerr, la Mission d’observation de notre organisation continentale, l’UA, dirigée par l’ancien président de la République de Namibie, Son Excellence Hifikepunye Pohamba, et la mission d’observation du Commonwealth dirigée par l’éminent Africain, l’ancien Président de la République d’Afrique du Sud, Son Excellence Thabo Mbeki, ainsi que la mission d’observation de nos amis de l’Union européenne et l’Institut national démocratique des États-Unis, dirigé par l’ancien secrétaire d’État adjoint américain, l’ambassadeur Johnnie Carson. Ils nous ont assuré de la grande importance que la communauté internationale attache à la croissance de la démocratie ghanéenne.

Et à ma belle épouse, ma bien-aimée Rebecca, qui a mené une si grande campagne à part entière, mes filles Gyankroma, Valérie, Dokua, ma sœur Marigold, mon frère Edward et toute ma famille, je dois d’abord m’excuser Vous emmenant sur cette randonnée en montagnes russes. Je suis, cependant, très reconnaissant pour l’amour et le soutien

 Ghanéens, et Ghanéennes vous ne m’avez pas élu pour servir un parti, mais pour servir la nation tout entière. Le président du Ghana est le président de chaque Ghanéen, sans discrimination ni malice ou mauvaise volonté envers un groupe ethnique ou une affiliation politique ou religieuse quelconque. Que vous m’ayez soutenu ou non, que vous ayez fait campagne pour moi ou non, que vous ayez voté pour moi ou non, je peux vous promettre une chose. Je ferai de mon mieux pour servir vos intérêts et remettre notre pays sur la voie du progrès et de la prospérité. Dieu ne nous a pas mis sur cette terre riche, une terre bénie avec une abondance de ressources humaines et naturelles, pour être pauvres.

Je suis confiant, et j’ai la foi que, avec la direction de Dieu, votre aide active et votre engagement au travail, nous ferons avancer notre pays. Ensemble, nous changerons le Ghana et utiliserons toutes les bénédictions que le Tout-Puissant nous a données pour apporter la prospérité à notre peuple et à notre nation à notre époque. Ensemble, nous réaliserons le destin du Ghana, le destin de la liberté, de la justice et de la prospérité que les ancêtres et les fondateurs de notre nation ont défini pour nous.

Que Dieu bénisse notre patrie le Ghana, et rende notre nation grande et forte.

La bataille reste celle du Seigneur.

Barbara Asamoah

ibinimori

copyright5.png