Publié dans Ethic, Trad

Nigeria : des Groupes de la Société Civile Invitent les Africains à Sortir de la CPI

blog1

Une coalition de groupes de la société civile a exhorté le gouvernement nigérian et les pays africains à quitter la Cour pénale internationale, la CPI.
S’adressant aux journalistes lors d’une conférence de presse à Kaduna, vendredi, le porte-parole et animateur des groupes, Mallam Yusuf Amoke, a déclaré: «Les dossiers indiquent que les quinze personnes qui ont été détenues par la CPI depuis sa création étaient des Africains.
«Ces Africains n’ont pas commis de tels crimes qui méritent une punition rigoureuse comme celle qui leur est infligée par la CPI. »
Tout en déclarant que la CPI ne reflétait pas l’essence de la justice, parce qu’elle était déséquilibrée et sélective, Mallam Yussuf Amoke a considéré « ce système comme une autre forme d’esclavage pour les pays du tiers monde et l’Afrique en particulier».
Le porte-parole de la Coalition, qui a rappelé l’invasion de l’Irak, dans une mission menée par les États-Unis, soutenue par des pays comme le Royaume-Uni, l’Espagne, la Pologne et d’autres, a déclaré qu’ils étaient signataires et parties au traité de la CPI.
«Cette guerre a coûté la vie à des milliers de personnes, a-t-il expliqué ; elle a détruit des maisons et déplacé des millions de personnes sous prétexte de chercher des armes nucléaires qu’ils n’ont jamais trouvées. »
« Aucun de ces dirigeants n’a été accusé de crime de guerre, encore moins traduit en justice ou détenu, simplement parce qu’ils étaient des pays développés et avaient la peau blanche ».
« Ces mêmes personnes ont accusé les Africains de génocide, de crimes contre l’humanité et de crimes de guerre, mais ils ne sont  pas considérés comme les premiers coupables bien qu’ils soient les mêmes qui fabriquent et approvisionnent les pays du tiers monde avec les armes que certains leaders inhumains en Afrique utilisent pour détruire leur propre peuple « , a-t-il ajouté.

Ayodele Babatope

ibinimori

copyright5.png

Un commentaire sur « Nigeria : des Groupes de la Société Civile Invitent les Africains à Sortir de la CPI »

Les commentaires sont fermés.