Publié dans Ethic, nigeria, Trad

Nigeria : Mme Jonathan mise au Défi de Prouver l’Origine des 18 Milliards Trouvés sur ses Comptes

L’Union des Travailleurs du Nigeria (NLC) a mis au défi l’épouse de l’ancien président, Mme Patience Jonathan, de faire savoir publiquement la manière dont elle a gagné les $ 31millions (18.167.500.000) trouvés dans certains de ses comptes récemment gelés par la Commission des crimes économiques et financiers.(EFCC)

Le président du NLC, M. Ayuba Wabba, a déclaré aux journalistes en marge de la Conférence nationale de la jeunesse à Abuja mardi, que l’ex-première dame avait la responsabilité de prouver aux Nigérians que l’argent en question a été légitimement gagné.

M. Wabba a également mis au défi Mme Jonathan de dire aux Nigérians le genre d’entreprise qui lui a permis de se faire une si énorme somme d’argent.

Le président de la NLC a déclaré que sous d’autres climats, l’ancienne première dame aurait déjà été contrainte à renoncer à cet argent au profit de l’État.

Selon le chef syndicaliste, la position du NLC avait toujours été que tous ceux qui ont volé des fonds publics devraient faire l’objet d’enquêtes et être dûment poursuivis afin de servir d’exemple à tous.

M. Wabba a exhorté le gouvernement à étendre la lutte contre la corruption aux États de a fédération, aux départements et aux communes

« Nous l’avons dit maintes et maintes fois, la NLC est la première organisation qui a effectivement soutenu ouvertement la guerre anti-corruption. Nous avons dit qu’il faut récupérer les sommes volées, enquêter et poursuivre afin que la lutte anti-corruption ait un effet dissuasif.

Notre position est claire sur la question des $ 31millions gelés. À cet égard, la charge de la preuve incombe à l’ex-Première Dame. D’abord, elle doit informer chacun d’entre nous des sources de l’argent. Elle doit expliquer quelle activité commerciale lui a permis d’accumuler une telle richesse. Telle est notre position et nous avons toujours été cohérents là-dessus.

« Quand on y regarde de près, la corruption est la raison pour laquelle nous sommes là où nous sommes aujourd’hui. Les salaires ne sont pas payés dans de nombreux États non pas parce que les ressources n’existent pas, mais à cause de la corruption inhérente au système.

« Le combat de la corruption devrait également être étendu aux États et aux départements. Partout où il y a corruption, la justice doit suivre son cours et les mis en cause subir les rigueurs de la loi »

 Anuoluwapo Banjo

ibinimori

copyright5_thumb.png

2 commentaires sur « Nigeria : Mme Jonathan mise au Défi de Prouver l’Origine des 18 Milliards Trouvés sur ses Comptes »

  1. Bonjour. C’est bien de rapporter les combats des nigerians contre la corruption. Mais une simple narration des actes élogieux des autres ne résout aucunement les problèmes des béninois sur la corruption. Quel est l’effet d’un tract, d’un reportage d’informations sur un réseau social s’il n’est suivi d’aucune action concrète sur le terrain? En l’occurrence au Bénin aujourd’hui la lutte contre la corruption est plus que jamais un problème posé et à résoudre. Se contenter des tracts n’en est pas la solution. Il faut passer à la vitesse supérieure par des actions en justice après enquêtes crédibles sur les avoirs des personnes suspectes de malversations contre les biens publics. Quelles actions concrètes de ce genre les avantgardistes béninois, en tout cas ceux qui posent comme tels, partis politiques et syndicats, mènent ils pour faire traquer les prévariateurs et leurs complices ? C’est berner le peuple dans des illusions si ces avantgardistes ne font que discourir sans inquiéter les pilleurs au pouvoir et non au pouvoir. Dans ce cas il vaut mieux qu’ils se taisent. Car à bavarder sans pouvoir faire rendre gorge aux pilleurs c’est conforter ces derniers. Pratiquer seulement une simple politique de dénonciation sur papier, tracts, ne confère pas le titre d’avantgarde . Cessez de nourrir le peuple d’illusions sur vous. Bonne journée. Afolabi Amos BIAOU

  2. Jeudi 22 septembre 2016 : Selon le Journal Punch, l’EFCC, l’Agence anti-corruption du Nigeria a gelé le compte personnel de Mme Patience Jonathan domicilié chez Skye Bank au nom de Patience Ibifaka Jonathan. Ce gel porte à quatre le nombre de comptes bancaires gelés par l’EFCC en liaison avec l’épouse de l’ancien président. Les premiers comptes gelés avaient été ouverts au nom de sociétés écrans gérées par les proches de l’ex-première dame mis en cause dans une affaire de blanchiment d’argent. Avec ce dernier gel, Mme Patience Jonathan qui a publiquement revendiqué la propriété des sommes et comptes incriminés n’est plus une témoin secondaire dans l’enquête en cours mais apparaît comme une protagoniste. [http://punchng.com/efcc-freezes-patience-jonathans-personal-5m-account/]

Les commentaires sont fermés.