Publié dans Ethic, Trad

Nigeria : Le Trésor Suspect de Mme Jonathan Doit être Remis au Trésor

 En attendant l’éventualité hautement politique d’une inculpation en bonne et due forme, la Commission nigériane des crimes économiques et financiers ( l’EFCC) a déposé au tribunal une demande de renoncement au profit de l’Etat de la somme de 15.591.700 $, présumée appartenant à  Mme Patience Jonathan, l’épouse du président sortant, Goodluck Jonathan.

L’argent est actuellement logé  dans des comptes Skye Bank de quatre sociétés écrans.
L’EFCC a gelé les quatre comptes, tous liés à un ancien Conseiller spécial du Président chargé des affaires intérieures, M. Waripamowei Dudafa.

Cependant, Mme Jonathan a affirmé dans une déclaration sous serment que l’argent contenu dans les comptes de ces sociétés lui appartenait, exhortant le tribunal à obliger l’EFCC à lever la restriction sur ces comptes, même si aucune preuve n’a été fournie pour établir un lien entre elle et les entreprises épinglées.

Dans un rebondissement du dossier, l’agence anti-corruption a mis en accusation les quatre entreprises jeudi et, celles-ci ont plaidé coupable des accusations de blanchiment d’argent.

Selon un haut fonctionnaire de l’EFCC qui s’est confié au journal Punch, « les quatre entreprises, dont les comptes ont été gelés ont plaidé coupable de blanchiment d’argent. Nous avons donc déposé une demande, visant le saisissement de l’argent au profit du gouvernement fédéral. Les 15.591.700 $ devraient aller dans le compte unique du Trésor fédéral. »

L’EFCC, dans sa mise en accusation des sept personnes devant une Haute Cour fédérale à Lagos jeudi, a plaidé que la somme de 15.6m $ étaient le produit d’un  recel.

 Anuoluwapo Banjo

copyright5_thumb.png

Publicités