Publié dans Haro

L’Insoutenable Inhumanité de la Prédation Française en Afrique noire

haro3.png

Au  moins six grands hommes ont marqué l’histoire de l’Afrique dans le sens de sa dignité, de sa liberté et de sa conscience. Il s’agit de Kwame N’krumah, Patrice Lumumba, Sylvanus Olympio, Nelson Mandela, Jerry Rawlings, et Thomas Sankara.

Parmi ces six hommes, trois sont anglophones et trois francophones. Des trois anglophones, deux sont morts de leur belle mort et le troisième est encore en vie, alors que les trois francophones ont été lâchement assassinés.

Qui songerait sérieusement à mettre cette dichotomie du destin sur le compte du hasard ? Au contraire, elle en dit long sur l’hypocrisie de l’inhumanité de la prédation française en Afrique noire.

Rétrospectivement, quand on pense que si Mandela avait été un Ivoirien ou un Centrafricain, il aurait été assassiné avant d’être la lumière de l’humanité qu’il est devenu, on a froid dans le dos, et  pas de mots assez forts pour maudire la France pour les mille ans à venir.

Aminou Balogun

copyright5_thumb.png

 

Publicités