CPFG : Contre la Révision Opportuniste de la Constitution

image

CONVENTION PATRIOTIQUE DES FORCES DE GAUCHE (CPFG)

Tél : 98 33 29 88/ 90 91 41 97

 

APPEL MEETING SUIVI DE MARCHE CONTRE LA REVISION OPPORTUNISTE DE LA CONSTITUTION

 

Dans un communiqué en date du 28 juin 2013, la Convention Patriotique des Forces de Gauche a, à l’instar de nombreuses autres organisations politiques et sociales, dénoncé l’imposture que constitue le projet actuel de révision de la Constitution et a appelé le peuple à le combattre. Depuis lors, le pouvoir de Boni YAYI a mis en branle son gouvernement, ses maires, ses députés, la télévision et la radio nationales qui avec les moyens et ressources de l’Etat, organisent des meetings, marches, messes et cultes reportés à longueur de journée sur les médias.

Il apparait alors clair pour tout le monde que l’initiative de révision de la constitution est un nouveau complot supplémentaire contre la démocratie véritable au Bénin et pour le maintien du système dictatorial et corrompu de YAYI au pouvoir.

Contre cette volonté dictatoriale, des initiatives de riposte populaire se poursuivent également : Prises de positions des organisations syndicales (FESYNTRA-Finances, CSTB notamment), mais également des propositions d’action populaire comme par exemple le port d’un habit rouge les mercredis (Alternative Citoyenne). La Convention Patriotique des Forces de Gauche salue toutes ces prises de positions et soutient toutes les initiatives de riposte populaire contre l’imposture. Elle fustige avec la dernière rigueur l’interpellation par la police- politique – de YAYI des citoyens portant un habit rouge en signe de rejet du projet de révision de la constitution.

Le dictateur YAYI et son pouvoir ont inventé un nouveau délit : le délit de port d’habits ou d’insignes rouges. Ceci n’indique que le désarroi d’un pouvoir auteur de scandales sans fin qui a conduit le pays dans le chaos dans tous les domaines et qui entend se perpétuer à la tête de l’Etat par la terreur.

Face à cela, seule l’action populaire déterminée peut sauver le pays. C’est pourquoi la Convention Patriotique des Forces de Gauche avec notamment le PCB, le PSD-Bélier et le CDP appelle à l’intensification des luttes multiformes contre le pouvoir corrompu et dictatorial de Boni YAYI.

La Convention Patriotique des Forces de Gauche appelle notamment dans ce sens à une marche de protestation contre le projet de révision opportuniste de la constitution et les dérives du pouvoir dictatorial, le samedi 24 août 2013, de la Bourse de Travail à la Place de l’Etoile Rouge.

Cotonou, le 29 juillet 2013

La Convention Patriotique des Forces de Gauche.

   

copyright3