Publié dans Pub

Babilown, la République Culturelle

blog1

Babilownla République Culturelle

copyright5

Publicités
Publié dans Pub

Paul Essè Iko : Lettre Ouverte aux Députés de la VIème Législature

Cotonou, le 26 janvier 2015

imageLETTRE OUVERTE

Aux députés de la VIème législature

Objet : A propos du Projet de loi portant Statut

Général de la Fonction Publique

Messieurs les députés à l’Assemblée Nationale,

Il se trouve actuellement sur votre table, un Projet de Loi portant Statut Général de la Fonction Publique.

La Confédération Syndicale des Travailleurs du Bénin (CSTB) après examen dudit projet tient à vous faire part de son désaccord quant au vote dudit projet en l’état. C’est dire que même si ce projet de loi portant Statut Général de la Fonction Publique dispose des points positifs comme par exemple l’intégration des fonctionnaires territoriaux au corps des fonctionnaires, il constitue un grave recul pour les travailleurs et tout le peuple en ce qui concerne la création d’un corps spécial d’Agents Contractuels de l’Etat (ACE).

Lire la suite de « Paul Essè Iko : Lettre Ouverte aux Députés de la VIème Législature »

Publié dans Pub

Bénin, Blocage Électoral : Déclaration du Front Citoyen

image

DÉCLARATION DU FRONT CITOYEN POUR LA SAUVEGARGE DES ACQUIS DÉMOCRATIQUES (FCSAD)

Au terme d’une analyse approfondie de la situation politique nationale, caractérisée tout particulièrement par la Décision DCC-15-001 du 5 janvier 2015 de la Cour constitutionnelle, le Front citoyen pour la sauvegarde acquis démocratiques, rend publique la déclaration suivante.
D’entrée, le Front tient à rappeler qu’une liste électorale est un outil technique fondamental et très sensible, pour la tenue de toute consultation démocratique, crédible, libre, transparente et pacifique.
En conséquence, tant au niveau de l’opinion nationale que de l’opinion internationale surtout, les dirigeants politiques dignes du nom doivent faire preuve de sérieux et ne doivent pas se contenter d’une liste électorale illégale, inachevée, bâclée ou à parfaire au cours des scrutins. C’est pour ces motifs que :
• Le Front est opposé à l’usage d’une liste électorale de contrebande avérée, dans une ambiance forcée d’organisation d’élections à tout prix et à n’importe quel prix.
• Le Front s’insurge contre l’organisation des élections sur la base d’une liste électorale factice, à tout le moins, sujette à une polémique certaine.
Voila pourquoi le Front condamne la décision DCC 15-001 et se démarque des chantres d’un pouvoir de forfaiture.

Lire la suite de « Bénin, Blocage Électoral : Déclaration du Front Citoyen »

Publié dans hommage, Pub

2015, Année Cruciale pour le Nigeria

image

Souhaitons qu’en 2015, Jonathan passe le flambeau de la Présidence à Buhari dans la bonne humeur et le sourire, sans effusion de sang. Pour un Nigeria plus juste, plus sûr, plus sécurisé, moins corrompu. un Nigeria qui enfin met en jeu et en oeuvre ses potentialités au profit d’un peuple moins drogué de Dieu et plus maître de sa raison, un peuple qui sorte des ténèbres de la misère et de l’ignorance vers la lumière de la justice et de la prospérité

Binason Avèkes, et toute l’équipe de Babilown

   

copyright4

Publié dans Litté, Pub

Plein Feu sur nos Auteurs : Aidez-nous à Recueillir les Info Bio-Biblio

APPEL A CONTRIBUTION

 

Marmitenation_1_2  Il est utile que le Béninois, jeune ou moins jeune puisse se faire une idée des idées de ses devanciers écrivains et de qui ils sont ; au-delà, toute personne intéressée par les oeuvres de pensée, doit pouvoir découvrir les écrivains Béninois et leurs oeuvres. Cette découverte permettra aux uns et aux autres de situer les auteurs et les oeuvres dans leur diversité, dans leur originalité mais aussi dans leur unité. Ainsi, au lieu de faire comme si rien n’a été pensé, on peut facilement et utilement continuer de tresser la nouvelle corde sur l’ancienne. Cette démarche de mise en regard et en forme n’est pas nouvelle ; elle a été déjà abordée, entre autre, par  le travail remarquable autour de l’exposition LE BENIN LITTERAIRE 1980-1999 sous l’égide de M. Guy Ossito MIDIOHOUAN en sa qualité de Président de l’AEGLB. Comme le rappelait alors Monsieur MIDIOHOUAN, l’objectif du présent appel reste certes de « contribuer à remédier à cette situation paradoxale qui consiste, pour la partie la plus importante et la plus significative de la littérature béninoise d’expression française contemporaine à végéter dans l’ombre » ; mais aussi de situer historiquement les oeuvres et leurs auteurs de façon à rendre vivante l’unité de leur diversité.

Avec internet, une telle contribution est faisable et peut prendre forme rapidement. Nous présentons ci-dessous une liste d’auteurs béninois (non exhaustive et qui s’enrichira au fur et à mesure). Chaque auteur ou, le cas échéant, toute personne susceptible de renseigner sur sa vie et son oeuvre, est vivement prié d’en faire part ; soit en cliquant sur le lien  » Me Contacter » dans la marge de droite de la page d’accueil ; soit en écrivant à blaisap@gmail.com

La connaissance de nos écrivains d’hier et d’aujourd’hui est une mine de savoirs sur nous ; elle peut nous donner des clés du présent et de l’avenir. Ensemble, de nos doigts, contribuons à boucher les trous de la jarre de cette connaissance !

Merci!

Binason Avèkes. 

blaisap@gmail.com

   

Lire la suite de « Plein Feu sur nos Auteurs : Aidez-nous à Recueillir les Info Bio-Biblio »

Publié dans Litté, Pub, repub

Plein Feu sur nos Auteurs : Aidez-nous à Recueillir les Info Bio-Biblio

APPEL A CONTRIBUTION.

Marmitenation_1_2  Il est utile que le Béninois, jeune ou moins jeune puisse se faire une idée des idées de ses devanciers écrivains et de qui ils sont ; au-delà, toute personne intéressée par les oeuvres de pensée, doit pouvoir découvrir les écrivains Béninois et leurs oeuvres. Cette découverte permettra aux uns et aux autres de situer les auteurs et les oeuvres dans leur diversité, dans leur originalité mais aussi dans leur unité. Ainsi, au lieu de faire comme si rien n’a été pensé, on peut facilement et utilement continuer de tresser la nouvelle corde sur l’ancienne. Cette démarche de mise en regard et en forme n’est pas nouvelle ; elle a été déjà abordée, entre autre, par  le travail remarquable autour de l’exposition LE BENIN LITTERAIRE 1980-1999 sous l’égide de M. Guy Ossito MIDIOHOUAN en sa qualité de Président de l’AEGLB. Comme le rappelait alors Monsieur MIDIOHOUAN, l’objectif du présent appel reste certes de « contribuer à remédier à cette situation paradoxale qui consiste, pour la partie la plus importante et la plus significative de la littérature béninoise d’expression française contemporaine à végéter dans l’ombre » ; mais aussi de situer historiquement les oeuvres et leurs auteurs de façon à rendre vivante l’unité de leur diversité.

Avec internet, une telle contribution est faisable et peut prendre forme rapidement. Nous présentons ci-dessous une liste d’auteurs béninois (non exhaustive et qui s’enrichira au fur et à mesure). Chaque auteur ou, le cas échéant, toute personne susceptible de renseigner sur sa vie et son oeuvre, est vivement prié d’en faire part ; soit en cliquant sur le lien  » Me Contacter » dans la marge de droite de la page d’accueil ; soit en écrivant à blaisap@gmail.com.

La connaissance de nos écrivains d’hier et d’aujourd’hui est une mine de savoirs sur nous ; elle peut nous donner des clés du présent et de l’avenir. Ensemble, de nos doigts, contribuons à boucher les trous de la jarre de cette connaissance !

Merci!

Binason Avèkes.

blaisap@gmail.com

LISTE DES AUTEURS

ABEHIKIN, Laurent Mama HAZOUME, Flore
ACHODE, Codjo S. HAZOUME, G-L
ACOGNY, Togoun Servais HAZOUME, Marc Laurent
…. HAZOUME, Roger Aralamon
ADAMON, Afize D. HESSOU, Florent Eustache
ADANDE, Alexandre HESSOU, Henri D.
ADJA, Eric HODONOU, Djimon Adolphe
ADJATIN, Toussaint HOUETO, Colette Sênami
ADJOVI, Sévérin HOUNGBEDJI, Gatien
ADJOVI, V. Emmanuel HOUNKPE, Pierre-Claver
AFOUTOU, Jean-Marc-Aurèle HOUNKPODOTE, Hilaire Zinsou
AGBAZAHOU, Apollinaire HOUNTONDJI, Gisèle
AGBOGBA, A. PAUL HOUNTONDJI, Paulin
AGBOHO GLELE, Roger Ikor HOUNTONDJI, Paulin J.
AGBOSSAHESSOU HOUNTONDJI, V.
AGBOTON, Alain HOUNTONDJI, Victor M.
AGBOTON, Gaston HOUSSOU-SAH, Moïse
AGBOTON, Louis Fabien HUANNOU, Adrien
AGOLI-AGBO, Rock Pierre HUNKANRIN, L.
AGONVINON F. JOACHIM, P.
AGUESSY, Dominique JOACHIM, Paulin
AKANDO, S. KADJA, Germain
AKANDO, Séverin KAKPO, Martine
AKOGNON, Vincent KAKPO, Pierre
AKPAKA, Odile KEREKOU, Mathieu
ALAPINI, J. KITI, G.
ALMEIDA (d’), Benjamin KOUAOVI, Ahlin Bernard Mathias
ALMEIDA (d’), Fernando KPADE, Eugène Codjo
AMOURO, Camille Adébah LAKOUSSAN, Alain
AMOUSSOU, Bruno LALINON GBADO, Béatrice
APLOGAN, Blaise LAWANI, Yaya
ASSONGBA, Romain LAYE, Barnabé
ATIGA-TSOGBE, Kossi LAYE, Barnabé
AVIMADJESSI, Denis MAYABA, Hortense
BHÊLY-QUENUM, Olympe MEHOU-ZOHONCON, Christian
BINAZON, Romuald MEIDEROS, R
BOCO, Pamphile MIDIOHOUAN, Guy Ossito
BOGNIAHO, Ascension MIDIOHOUAN, Thécla
BUGUL, Ken MONTERO, A
CAPO-CHICHI, Blaise MOULERO, T.
CARLOS, Jérôme NAGO, Jules
CHABI, Maurice NOUATIN, Théophile
CHALLA, Orfeu Adji NOUHOUAYI, Albert Jovite
COUAO-ZOTTI, Florent NOUTEVI, Jonas
COUCHORO F. OLOGOUDOU, Emile
COYSSI, A. PLIYA, Jean
DADONOUGBO, Bonaventure Claude PLIYA, José
DEGBOE, Nathaniel Mahulé POGNON, A.
DJINADOU, Moudjib PRUDENCIO, A. Eustache
DOBERT (alias DOSSOU, Bernard G.) PRUDENCIO, E.
DOGBEH, G. Richard QUENUM, M
DOSSOU, Mathias D. SILVA (da), Hippolyte
DOSSOU-GOUIN, Gilles SONON, Hector
DOSSOU-YOVO, Noël SOTIKON, Gbêtigan E.
DRAMANI-ISSIFOU, Zakari TABO, Pierre
ELASH Polycarpe TCHITCHI, Serge
ELOMON, Bertin-Barth TEIGA, Marcus Boni
EWAGNIGNON, René TEVOEDJRE, A
GANDONOU, Albert (alias SESSI, Kpanlingan) TEVOEDJRE, Paul Martial
GARCIA, L. TIDJANI-SERPOS, Nouréini
GBADAMASSI, Zoulkifouli TITUS, Dominique
GBADO, Béatrice Lalinon TOGNI, Anicet
GBAGUIDI, Césaire TOGOUN, Servais Acogny
GBEGNONVI, Roger VIGNONDE, Jean Norbert
GLELE, M.-A WALCKHOFF, Théophile
GNAMMANKOU, Dieudonné WILSON, Dave
GOGBEY, R. ZANNOU, Ponce E. Kokou
GONÇALVES, T. S. Evelyne Françoise ZINSOU, Okiki Edgar
GOUNONGBE, Ari ZODEKON, Appolinaire

copyright4

Publié dans Pub

PCB : Sur l’Etat Politique et Social Inquiétant de la Nation

Philippe NOUDJENOUME

pcbnoudjènoumè2Mesdames et messieurs, Chers amis journalistes, je veux encore ici vous remercier de faire le déplacement à ce point de presse à ce jour béni de veille de Noel où chaque famille s’affaire-malgré la misère généralisée- à fêter la Nativité en famille avec les enfants.

 

Si nous avons tenu à faire ce point de presse ce jour, c’est compte tenu du caractère brûlant des questions à traiter et de toute l’urgence que cela requiert.

Le thème de notre point de presse est « Les sujets brûlants de l’actualité politique nationale »

Ces sujets brûlants peuvent se résumer ainsi qu’il suit :

1°- Les repositionnements et regroupements politiques actuels et leur signification

2°- La question de liste électorale et les fourberies du COS-LEPI

3°- La question du dialogue politique.

Mesdames et messieurs les journalistes, sur ces divers points, les travailleurs et les peuples n’arrivent plus à s’orienter et se posent beaucoup de questions. Les membres de la démocratie révolutionnaire avec la Convention patriotique des forces de gauche au sein de laquelle se trouve le Parti Communiste du Bénin, marcher avec les responsables de l’UN, de l’ABT, et même de la RB et du PRD ! Et même se retrouver du même côté avec eux dans une Plate-forme pour un « dialogue politique» avec le pouvoir de YAYI Boni. Que se passe-t-il ? Entend-on. Nous avons souvent pris position sur chacun de ces points, mais il est nécessaire de faire ici une synthèse pour une meilleure compréhension. Nous allons prendre un a un chacun de ces points.

Avant d’aborder ces points de l’actualité, je voudrais revenir sur le dernier Forum sur l’éducation et l’école. Mon point de presse « sur la ruine de l’école, pourquoi et comment en sortir » en date de 04 décembre dernier permet de voir que les résultats de ce dernier forum n’ont pas diagnostiqué les véritables maux, ni préconisé les mesures de rupture d’avec le système d’éducation coloniale toujours en vigueur dans notre pays. Cette question urgente de comment sauver l’école en perdition rejoint ainsi toute la problématique de la gouvernance du pays et un autre système à instaurer.

I- LES REPOSITIONNEMENTS ET REGROUPEMENTS POLITIQUES ACTUELS ET LEUR SIGNIFICATION.

 

   

 

Lire la suite de « PCB : Sur l’Etat Politique et Social Inquiétant de la Nation »

Publié dans Pub

CPFG : UN DIALOGUE NATIONAL, POUR QUOI FAIRE ?

DECLARATION

UN DIALOGUE NATIONAL, POUR QUOI FAIRE ?

cpfg2Le 13 décembre 2014, dans le Communiqué du Conseil Extraordinaire des ministres, le gouvernement déclare : « S’agissant de la poursuite des concertations pour l’organisation du dialogue, le ministre chargé des relations avec les institutions a présenté les dispositions prises en vue de l’organisation du dialogue entre la mouvance et l’opposition. Il a rappelé qu’il a mis en place un Comité préparatoire composé des principaux responsables des différentes tendances politiques. Le Comité a pour tâche essentielle de définir un cadre de concertation qui permettra de réaliser les conditions pour mener un dialogue politique global, équilibré et approfondi sur des sujets d’intérêt national dont prioritairement l’organisation des élections municipales, communales et locales avant les législatives. Si les différents calendriers le permettent, la première rencontre du Comité est prévue pour le 16 décembre 2014 ». Effectivement, le 16 décembre, le gouvernement a convoqué une réunion pour un Comité technique préparatoire et l’on se demande quel serait bien le contenu d’un « dialogue politique global…sur des sujets d’intérêt national » (sic) aujourd’hui avec Boni YAYI ?

   

Lire la suite de « CPFG : UN DIALOGUE NATIONAL, POUR QUOI FAIRE ? »

Publié dans Pub

CPFG : Appel à la Marche du 11 Décembre 2014

COMMUNIQUE

cpfg2Appel à la marche du 11 décembre 2014

11 décembre 1989 – 11 décembre 2014, cela fera 25 ans que dans un gigantesque mouvement insurrectionnel, les populations de Cotonou et du pays se sont soulevées pour renverser le pouvoir autocratique de Kérékou PRPB.

C’est cet exploit insurrectionnel populaire du 11 décembre 1989 qui aura permis l’élaboration de l’actuelle Constitution à la place de la loi fondamentale dictatoriale du PRPB de Kérékou. Qu’en souvenir de cet exploit, la nouvelle Constitution ait été proclamée le 11 décembre 1990, il n’en demeure pas moins que l’évènement populaire fondateur reste celui du 11 décembre 1989.

Depuis cette date, les démocrates révolutionnaires ont commémoré chaque année, cette journée du 11 décembre 1989 comme journée de renversement de l’autocratie et journée des libertés.

   

Lire la suite de « CPFG : Appel à la Marche du 11 Décembre 2014 »

Publié dans Pub

Pauvre Bénin, Jusqu’où Iront ceux qui Président à ta Destinée ?

ARRETONS LES DERIVES AUTOCRATIQUES DE LA COUR DE HOLO Théodore !

   

 

La Décision DCC-14-199 du 20 Novembre 2014 de la Cour Constitutionnelle :

ARRETONS DONC LES DERIVES AUTOCRATIQUES DE LA COUR DE HOLO Théodore !

 

Ph. Noudjènoumè

pcbnoudjènoumè2La Cour Constitutionnelle présidée par Théodore Holo vient de rendre publique la décision DCC-14-199 du 20 Novembre 2014 que voici : « En invitant par une lettre ouverte largement diffusée le président de la République au terme de son deuxième et dernier mandat à réviser la Constitution pour prétendre à un nouveau mandat, Monsieur Latifou DABOUTOU a violé la Constitution ». Cette décision a suscité des commentaires élogieux dans la presse dans le genre que voici « Bravo Holo et toute la Cour Constitutionnelle »  « DCC-14-199 du 20 Novembre 2014, un progrès pour la démocratie béninoise » « Holo met fin au rêve de YAYI (Le Matinal du 25 Novembre 2014) ou « La Cour Constitutionnelle remet les pendules à l’heure » (Fraternité) etc. Cette appréciation « enthousiaste » ne peut s’expliquer que par le fait que cette décision semble aller dans le sens du rejet par l’ensemble du peuple d’un troisième mandat pour YAYI Boni. Mais il faut aller au-delà des considérations aussi superficielles. Et à l’analyse, la décision DCC-14-199 du 20 Novembre2014, est un véritable coup d’Etat qui fauche complètement notre socle : la démocratie et la souveraineté du peuple.

De quoi s’agit  en l’espèce ? Il s’agit ici d’une requête exercée contre la lettre ouverte d’un citoyen béninois demandant à YAYI Boni de réviser la Constitution pour obtenir – dans le cadre d’une nouvelle République- un troisième mandat présidentiel.

   

Lire la suite de « Pauvre Bénin, Jusqu’où Iront ceux qui Président à ta Destinée ? »

Publié dans Pub

Compte Rendu du Procès en Diffamation des Secrétaires Généraux

pcb1

COMITÉ DES LUTTES DES TRAVAILLEURS DE L’OUEME-PLATEAU

Tél : +229 96 60 07 72/94 25 57 10

clip_image001

COMPTE RENDU DU PROCES EN DIFFAMATION DES SECRETAIRES GENERAUX : LOKOSSOU, TODJINOU CHADARE ET CONSORT CONTRE LE PRESIDENT DU COMITE DES LUTTES DES TRAVAILLEURS DE L’OUEME-PLATEAU, JOSEPH A. AIMASSE

Mesdames et Messieurs les travailleurs de tous les secteurs d’activité,

populations de l’Ouémé-Plateau,

Merci d’avoir répondu à l’appel du Comité des Luttes des Travailleurs de l’Ouémé-Plateau. Merci pour la chaleur militante dont vous avez couvert le camarade Joseph A. Aïmassè, donnant la preuve que vous avez compris tous qu’il s’agit d’un procès contre, non pas Joseph A. Aïmassè, mais l’organisation qu’il dirige, le Comité des Luttes des Travailleurs de l’Ouémé-Plateau.

Que retenir de cette première journée de ce procès en diffamation ?

1. Une forte mobilisation des travailleurs, des populations, des élèves etc. qui ont pris d’assaut le tribunal de Porto-Novo dès sept (07) heures pour soutenir leur responsable traduit en justice pour diffamation par les traîtres que sont les Lokossou, Todjinou, Chadaré et Dovonon ;

2. C’est un procès de la honte et de l’indignation parce que les travailleurs et les populations ne comprennent pas que des secrétaires généraux des Confédérations et Centrales syndicales assignent en justice des travailleurs à travers le Président du Comité des Luttes des Travailleurs de l’Ouémé-Plateau dont le crime est d’avoir dénoncé les responsables syndicaux qui ont unilatéralement arrêté la grève alors que les travailleurs étaient à un doigt de remporter la victoire. Cela dépasse tout entendement et les travailleurs et les populations se demandent, à juste titre, quelle cause sert cette assignation ? Un travailleur qui assigne un autre sur le terrain de combat est-il encore digne de représenter les travailleurs ? C’est ce ras-le-bol que les travailleurs en provenance de toutes les régions du pays, sont venus crier au tribunal de Porto-Novo, ce matin, en soutien à leur camarade Joseph A. Aïmassè ;

3. L’absence des plaignants au tribunal, ce matin, ne serait-elle pas due à la peur de ces messieurs d’affronter les travailleurs et populations mobilisés ?

4. Le procès est reporté au 10 décembre 2014 parce que les plaignants n’ont pas fait les formalités d’ouverture du dossier. Quant aux travailleurs et aux populations, ils se sont congratulé avec le ferme engagement d’être au prochain rendez-vous plus nombreux et plus déterminés pour faire honte aux chefs d’entreprise revêtus de peau de chefs syndicalistes en milieu travailleur.

Quelles leçons tirer de cette journée ?

Que les travailleurs sont toujours sur pied de guerre et n’entendent pas se laisser divertir par des gens dont les intérêts sont opposés aux leurs et qui viennent de jeter définitivement le masque par cette assignation et on peut les percevoir aujourd’hui, plus aisément, comme des représentants du pouvoir de Boni Yayi au sein des travailleurs. En conséquence, ces derniers doivent se donner tous les moyens nécessaires pour les chasser de la tête de leur organisation syndicale. C’est à ce prix et à ce prix seulement que les travailleurs pourront s’émanciper et se donner le pouvoir à leur profit, le pouvoir des travailleurs et des peuples.

Alors au combat !

Pour le Comité des Travailleurs de l’Ouémé-Plateau

Porto-Novo, le 26 novembre 2014

Signature illisible

Benoît TCHARO

   

copyright4

Publié dans Pub

La CPFG Dénonce le Projet de Loi dite Amoussou Bruno sur la Lépi

cpfg2ONVENTION PATRIOTIQUE DES FORCES DE GAUCHE (CPFG)

clip_image001Tél : 98 33 29 88/ 90 91 41 97

LA PROPOSITION DE LOI DITE AMOUSSOU BRUNO :

UNE CONSECRATION DE LA FRAUDE ET DE L’IMPOSTURE.

Depuis le 12 novembre dernier, une proposition de loi appelée loi Amoussou Bruno a été déposée au bureau de l’Assemblée Nationale. Certains y ont vu une proposition pour une sortie de l’impasse.

Or, que dit cette proposition de loi ? L’objectif visé par la proposition de loi est défini à l’article 1er « La présente loi traite des actions spécifiques et des dispositions à prendre, durant une période de transition complémentaire, en vue d’obtenir :

– d’une part, une version optimale de la Liste électorale permanente informatisée à utiliser pour l’organisation des élections municipales, communales, locales et législatives en 2015

– d’autre part une version consensuelle de la Liste électorale permanente informatisée à utiliser pour l’organisation des élections présidentielles en 2016 »

L’article 2 précise « La version optimale de la Liste électorale permanente informatisée à utiliser pour l’organisation des élections municipales, communales, locales et législatives en 2015 est celle établie par le Comité d’Orientation et de Supervision. Elle est remise à la Commission électorale nationale autonome au plus tard le 18 décembre 2014 »

A la lecture de ces deux dispositions, deux remarques s’imposent :

 

   

Lire la suite de « La CPFG Dénonce le Projet de Loi dite Amoussou Bruno sur la Lépi »

Publié dans Pub

Mise en Garde au site Les Infoplus

BMP7Nous rappelons à des sites comme InfoPlus qui, selon une habitude bien béninoise, semble s’être créé sans avoir au préalable considéré les moyens de son existence, et qui vient piller allègrement ce Blog, que la clause de reproduction mise au bas de chaque article fait obligation de la mention aussi bien de l’auteur que du site Babilown. En effet, les auteurs qui font partie de l’équipe de Babilown publient en exclusivité sur le site. Toute republication ou représentation d’une façon ou d’une autre de tout article publié sur le blog ou portant le nom de ses auteurs doit faire mention du site Babilown, à défaut d’y renvoyer en lien.

Tout manquement à cette obligation sera considéré comme une atteinte malicieuse au droit d’auteur et à la propriété intellectuelle, et est passible de poursuites judiciaires.

Ceci est une mise en garde formelle au site les Infolplus et à d’autres site malicieux du même tonneau qui abusent des règles du creative commons auxquelles Babilown souscrit sans réserve.

   

copyright5

Publié dans Cont-ext, Pub

CPFG : MEETING DE SOUTIEN A LA REVOLUTION BURKINABE

CONVENTION PATRIOTIQUE DES FORCES DE GAUCHE (CPFG)

Tél : 98 33 29 88/ 90 91 41 97

PCB, CDP, PSD-Bélier, CSTB, FESYNTRA-Finances,

UNSEB, UNAPEEB, ANADEC, ODHP, CCUMAB, CPCM, MFLPP

clip_image003

MEETING DE SOUTIEN A LA REVOLUTION BURKINABE

Cotonou, Bourse du Travail, 6 novembre 2014

CONCLUSION

Leçons pour le Bénin

   

Lire la suite de « CPFG : MEETING DE SOUTIEN A LA REVOLUTION BURKINABE »

Publié dans Pub

CPFG : PROPOSITION POUR UNE LISTE ALTERNATIVE AD HOC.

cpfg1°- Tout le monde sait qu’il n’existe pas de Liste Electorale Permanente Informatisée (LEPI). Ce machin fabriqué par le pouvoir de Yayi Boni avec l’appui des Partenaires Techniques et Financiers (PTF) s’est révélé l’une des plus grandes opérations frauduleuses de notre pays.

2°- L’unanimité se fait de plus en plus – au regard des déclarations- que la tentative de correction de cette fameuse LEPI par le COS-Lépi se révèle aussi comme une opération impossible, trompe-œil, une arnaque de haute volée dont le peuple est seul victime. D’une part, elle se découvre ouvertement comme un exercice permettant à des partis et députés (mouvance et opposition parlementaire confondus) qui la conduisent à travers le Cos-Lépi, de constituer des trésors de guerre pour faire face aux prochaines échéances électorales, d’où la surenchère continue du COS-LEPI à propos d’un budget, adopté nulle part, mais extensible à l’infini. D’autre part, de permettre à ces députés et partis (mouvance et opposition parlementaire confondus) de se constituer chacun dans son fief des réserves de listes frauduleuses pour les prochaines échéances notamment législatives. Ce qui montre ouvertement l’incongruité de confier la confection de listes électorales pour l’élection des députés à des députés en cours de mandat parlementaire et en plus candidats à réélection parlementaire. Ce qui fait d’eux, des juges et parties, des concurrents déloyaux.

   

Lire la suite de « CPFG : PROPOSITION POUR UNE LISTE ALTERNATIVE AD HOC. »

Publié dans Movies, Pub

Boko Haram : les Horreurs des Réfugiés de l’Intérieur du Nigéria

image

Ce documentaire raconte les horreurs vécus et que vivent les de Nigérians déplacés de leurs maisons dans les régions du nord du pays dont les villes et villages sont attaqués et saccagés par les militants islamistes de Boko Haram.
Les victimes de l’impunité de la secte meurtrière et de l’apparente incapacité de l’Etat nigérian de protéger ses citoyens sont ces malheureux citoyens abandonnés à leur sort
Produit par Aminu Ahmed et Nori Mathias, le documentaire tente de raconter l’histoire de personnes déplacées à l’intérieur d’un état ​​(l’Etat d’Adamawa) du Nigeria

ibinimori

   

   

copyright4

Publié dans Pub, Santé, Trad

Le Lavage des Mains, Ne nous en Lavons Pas les Mains

150 000 Enfants Meurent chaque Année au Nigeria par Manque d’Hygiène -UNICEF

image

Par Funmi Olasupo

imageSelon l’UNICEF environ 150.000 enfants meurent chaque année au Nigeria en raison de mauvaises conditions d’hygiène et de consommation d’eau non potable, causes de diarrhée.
Le responsable de l’UNICEF pour l’Eau, l’Assainissement et l’Hygiène au Nigeria, M. Kanaan Nadar, a révélé l’information à Abuja à l’occasion de l’édition 2014 de la journée mondiale de lavage des mains.
Monsieur Nadar a exhorté les parents à faire prendre conscience à leurs enfants de la nécessité de toujours se laver les mains et de maintenir une bonne hygiène en tout temps, car cela permettrait de réduire les décès causés par la diarrhée de près de 50 pour cent.
Monsieur Nadar a déclaré: «Au Nigeria, chaque année, nous avons environ 150 000 enfants qui meurent en grande partie à cause de la diarrhée la plupart du temps associée au défaut d’assainissement de l’eau non potable et au manque d’hygiène.
«Le lavage des mains peut effectivement réduire cette mort par diarrhée mort de 50 pour cent et la pneumonie de près de 40 pour cent. Donc, le lavage des mains est très important.  »
Selon lui, le lavage des mains avec du savon a fait une grande différence dans la lutte contre le virus Ebola.
Monsieur Nadar a dit qu’il avait été l’un des principaux instruments de lutte contre la propagation du virus dans la plupart des pays touchés par le virus Ebola.
«Dans la lutte contre la propagation du virus Ebola, a-t-il dit, le lavage des mains avec du savon, en tant qu’un outil important, a été une source supplémentaire qui a fait la différence.
« Tout le monde peut choisir de laver sa main avec du savon après avoir utilisé les toilettes et avant de manger ou de toucher les aliments, créant ainsi un environnement sain, non seulement pour eux-mêmes mais aussi pour la famille et la société en général. »
Dans son allocution, le ministre des Ressources en eau, Mme Sarah Ochekpe, a dit que le programme de lavage des mains est célébré, car il a la capacité de sauver des vies et de réduire le fardeau de la maladie au Nigeria.
«Aujourd’hui, a-t-elle dit, à travers le Nigeria, plus de 250 000 élèves de 100 écoles sélectionnées participent à la campagne mondiale de lavage des mains et feront la preuve du de lavage des mains avec une compétition de course »

Binason Avèkes

copyright4