Angela Merkel et l’Ivoirité

bashoQuand ont voit Mme Merkel qui bien qu’étant femme et surtout originaire de l’ex-Allemagne de l’Est est parvenue à devenir Premier Ministre de l’Allemagne réunifiée, alors on mesure le sens de l’identité des Européens, leur esprit synthétique, leur maturité politique et nationale, leur intelligence collective, leur avancée ethnique, leur aptitude à s’en tenir à l’essentiel, leur attachement aux idées plutôt qu’à des considérations régressives ou animales, et pour tout dire  leur sens pratique. Car eût-on été en Afrique Côte d’Ivoire ou je ne sais quel Togo ou Nigeria si on ne lui opposait pas le fait qu’elle est une femme on lui aurait opposé allègrement le fait qu’elle est originaire de l’Allemagne de l’Est, ce qui pourrait supposer qu’elle est peut-être Tchèque, Lituanienne ou Polonaise : toute stigmatisation qui l’aurait rendue suspecte à l’éligibilité à la fonction de Premier Ministre. On aurait parlé d’ivoirité ou de nationalité douteuse…

Ce bon sens et cette intelligence collective européens ne sont ni un apanage allemand – car en France, Sarkozy qui est d’origine hongroise par son père, bien qu’il s’excite lui-même contre les étrangers et fait des lois répressives à leur égard, cédant au complexe du bus plein, a été élu par les Français –   ni un phénomène de mode. Car pour en revenir au cas allemand, Hitler lui-même, qui est devenu le führer du Troisième Reich en même temps que sa fureur, n’était pas Allemand “ de souche” mais précisément Autrichien…

Amida Bashô

clip_image001

Copyright, Blaise APLOGAN, 2010,© Bienvenu sur Babilown

Toute republication de cet article doit en mentionner et l’origine et l’auteur sous peine d’infraction

clip_image001