Images du Jour : Fela, son Art et ses Femmes

 

"Fela!", Une comédie musicale basée sur la vie du musicien Fela Anikulapo Kuti a démarré lundi, au Théâtre  Eugene O'Neill de Broadway

Sahr Ngaujah, au centre, supplée Kevin Mambo dans le rôle titre

Le spectacle, qui a été mis en scène à Broadway l'an dernier, était dirigé et chorégraphié par Bill T. Jones.

Lillias Blanc joue Funmilayo Anikulapo-Kuti, la mère de Fela.
 

"M. Jones se sert de son ravissant ensemble  pour évoquer tout, de la sensualité joyeuse à la nature de l'oppression du pouvoir d’état qui change les gens en zombies.

"Dans une saison dominée par la comédie musicale réchauffée et des reprises, ' Fela! ' … palpite d’une régénération exaltante qui n’est pas seulement une simple nouveauté. "

Il était une fois les Femmes de Fela

Dans la comédie musicale "Fela!", Le chanteur et activiste nigérian, joué ici par Sahr Ngaujah, est entouré de ses co-épouses, connues sous le nom «reines».

Les neuf femmes qui jouent les 27 co-épouses de Fela, de gauche à droite : Iris Wilson, Abena Koomson, Lauren de Veaux, Aimee Graham Wodobode, Nicole Chantal de Weever et Afi McClendon

De gauche à droite, Aimee Graham Wodobode, Nicole Chantal de Weever et Iris Wilson.
Les femmes – dont la plupart font leurs débuts à Broadway – avaient paru dans des préfigurations de Broadway.

Felicia R. Lee écrit: «Les femmes ont trouvé des façons d'individualiser leurs personnages, bien qu’elles ne soient pas nommées sur scène."

«Afi McClendon, qui a joué Ihase, le plus jeune et la plus petite reine, dit qu’elle voyait les femmes comme des rebelles.

«En ces temps où, l'énergie féminine est tellement sous-estimée», dit Mme McClendon alors qu’elle se maquillait pour son rôle «c’étaient des femmes qui ont eu le courage de se définir comme individus dans une société qui était si corrompue qu’elle ne leur permettaient pas d’être  des individus qu’elles étaient."

Lauren De Veaux, qui a joué Alake, a découvert que son personnage avait 17 ans quand elle a fait la rencontre d’un homme de 35 ans, Fela  alors qu’elle était camarade d’école de sa fille aînée.
«Certains de ces femmes étaient des DJ au Sancturaire (Kalakuta Republic), dit-elle,  rejetant l’idée qu’elles ne seraient que de vulgaires accessoires politiques." Elles faisaient de la chorégraphie. "

Abena Koomson, qui a joué Funmi, déclare: «l'afro-beat est intimement lié à l’idée de la communauté. Il exige une pluralité de rythmes, beaucoup de sons différents. À bien des égards, c'est une métaphore de la communauté, pour l'appel et la réponse à la musique africaine. Les reines représentent cette sonorité, cette affirmation. "

trad. Binason Avèkes

source New York Times

clip_image001

Copyright, Blaise APLOGAN, 2009,© Bienvenu sur Babilown

Tout copier/collage de cet article sur un autre site, blog ou forum, etc.. doit en mentionner et l’origine et l’auteur sous peine d’être en infraction.

clip_image001

Publicités