La Pyramide de La Presse Online

Pyramide4_3

La Pyramide

de la Presse

Online

Go3 En bref

La Pyramide de la presse est un petit baromètre mensuel subjectif de la liberté et de la qualité de la presse béninoise en ligne. Les pourvoyeurs d’information en ligne sur et autour du Bénin sont légion. Dans tout ce beau monde comment se repérer, comment trouver ceux qui donnent des services de qualités égales ou même requises pour une information saine, libre et désintéressée ?

Nombre de journalistes sont compétents mais la liberté de presse est à la mesure de la clarification des motivations réelles des entreprises de presse et des moyens matériels et immatériels dont ils disposent. Du reste, la qualité du paysage de la presse est à l’image de la qualité de la vie politique où le "Je Pense"  cartésien a tendance à s’écrire " Je Panse."

Pour toutes ces raisons, le but de la Pyramide de la Presse Online (PPO) est d’objectiver les pratiques et les situations des journaux. Certes le baromètre est subjectif, pour autant, son jugement ne se fera pas à l’emporte-pièce ; il sera basé sur un certain nombre de critères pertinents pour l’objectif qu’il vise : la Fraîcheur, l’Objectivité, la Qualité rédactionnelle, l’Autonomie politique, la Qualité éditoriale, et la Variété. Malgré tout le but visé reste l’éclairage du citoyen lecteur dont Babilown tiendra compte des avis, Puisse la PPO avec le temps aiguiser le regard du lecteur sur la Presse béninoise online.

Mot Clef : Liberté de presse/Journaux/Pouvoir/Internet/Classement/Pyramide

.

.

TITRE

L’Autre Quot.

Fraîcheur

14

Objectivité

16

Qualité rédactionnelle

16

Autonomie Politique

15

Qualité éditoriale

17

Variété

16

Score

15,6

Rang

1

Tendance

TITRE

Sonangnon

Fraternité.

Fraîcheur

16

14

Objectivité

16

12

Qualité rédactionnelle

10

16

Autonomie Politique

14

12

Qualité éditoriale

12

12

Variété

12

15

Score

13,9

12,7

Rang

2

3

Tendance

TITRE

Le Matinal

Béninsite

BéninInfo

Fraîcheur

16

14

13

Objectivité

11

13

10

Qual. rédact.

14

09

11

Autonomie Polit.

12

13

08

Qualité éditoriale

11

10

14

Variété

12

10

12

Score

12,3

12

10,7

Rang

4

5

6

Tendance

TITRE

La Nation

L’Op.Infos

Citadelle

L’Araignée

Fraîcheur

Objectivité

Qual. rédactionnelle

Autonomie Politique

Qualité éditoriale

Variété

Total

9,1

8,1

7,1

6,1

Rang

7

8

9

10

Tendance

La Pyramide de la presse est un petit baromètre mensuel subjectif et suggestif de la liberté et de la qualité de la presse béninoise en ligne. Depuis quelques temps maintenant, avec Internet, les Béninois ou tous ceux qui, même non Béninois

s’intéressent au Bénin, ont la possibilité d’être informés sur notre pays indépendamment de leur situation géographique. Cette facilité est une avancée dans le domaine de l’information dont on ne peut que se réjouir. Pour autant, ceux qui se bousculent au portillon électronique de l’information n’offrent pas toujours des services de qualités égales ou même requises pour une information saine, libre et désintéressée. Bien, souvent, quand ils n’ont pas été démultipliés, les travers et les vices de la presse écrite papier ont tout simplement migré avec armes et bagages sur la toile électronique. Il est vrai qu’en dehors des excès de quelques acteurs isolés, nombre de journalistes béninois font preuve de compétence et de professionnalisme dans leur travail. Mais il est aussi vrai que la liberté de presse est à la mesure de la clarification des motivations réelles des entreprises de presse, de leur liberté économique, et des moyens matériels et immatériels dont ils disposent. Les journaux ou les journalistes ne sont pas des philanthropes, ni des ONG encore moins des Associations à but non lucratif ; pas des bénévoles ni des enfants de chœur : ce sont des entreprises qui aspirent à des profits ; des gens qui veulent vivre de leur métier. Donc l’opacité apparente du paysage de la presse, le sentiment de désordre éthique qu’il inspire, le recours à des pratiques d’obédience servile qui saute aux yeux en disent long sur la condition biologique de l’entreprise de presse au Bénin et de leurs acteurs à tous les niveaux. Par ailleurs, la qualité du paysage de la presse est à l’image de la qualité de la vie politique. Il est en effet, choquant de sentir que la presse ait tendance pour survivre à faire flèche de tout bois ; et que les considérations de conviction, de conception, d’idées, de sensibilité, en un mot de vertu soient éclipsées par l’urgence et la culture de la pitance. Le "Je Pense"  cartésien dans la presse s’écrit plutôt " Je Panse." Mais ce choc n’est rien à côté des mœurs réelles de la vie politique, même dans le plus pur contexte du Changement ; surtout si comme on peut le redouter, le changement ne consiste qu’à donner des formes aux vices, à les revêtir de la présentabilité ou de la justification technocratiques.

Récemment notre pays, le Bénin qui occupait une place de choix dans le classement annuel RSF a plongé de 30 points. Cela veut dire qu’il y a eu des inquiétudes sérieuses sur le plan de la liberté. Ceci est regrettable pour un pays qui méritait mieux. Mais parfois, les fièvres sont plus salutaires pour la santé du malade que l’absence de fièvre. Car le plus gros risque qu’encourent la presse et son paysage conformé, c’est de ne plus faire de vague de tout, d’annuler la fièvre. De résoudre la quadrature de la liberté par le conformisme sécurisant dicté par le pouvoir, une docilité tarifée. Et surtout une organisation de la liberté sous l’arbitrage subtil du Pouvoir.  Que ce soit en terme des conditions de bénéfice de l’aide du gouvernement à la presse et toutes les acrobaties auxquelles elle donne lieu ; ou même la préemption par le pouvoir de titres ou d’espace à dévotion dans les journaux existants, toute choses qui ruinent l’autonomie éditoriale des journaux et musellent la liberté de pensée.

Pour toutes ces raisons et bien d’autres, le but de la Pyramide de la Presse Online (PPO) est d’objectiver les pratiques et les situations des journaux de façon à aider les usagers de l’information à comprendre l’arrière-plan de la sollicitude apparente et la bonne volonté idéale dont se parent leurs services. Il s’agit aussi de reconnaître les efforts accomplis au quotidien par les uns et les autres pour  tendre vers un mieux disant professionnel, éthique et culturel. Ce faisant, nous espérons contribuer à réduire la perception nébuleuse et suborneuse de soi sur laquelle les acteurs de la presse et leurs tenants se fondent, à l’abri des prétentions vertueuses pour asseoir le pouvoir de leur fondé de pouvoir sur l’esprit du citoyen sans pouvoir.

Certes le baromètre disions-nous est subjectif, pour autant, son jugement ne se fera pas à l’emporte-pièce ; il sera basé sur un certain nombre de critères pertinents pour l’objectif qu’il vise. Ces critères sont au nombre de six : la Fraîcheur, l’Objectivité, la Qualité rédactionnelle, l’Autonomie politique, la Qualité éditoriale, et la Variété. La Fraîcheur désigne le l’actualisation quotidienne de l’information et des pages ; l’Objectivité renvoie aux informations factuelles ou plus généralement à des sujets qui ne sont pas fabriqués, construits, spécieux, dérisoires ou passablement romanesques. La Qualité rédactionnelle concerne le texte des informations dans la manière dont il est rédigé, et réfère leur correction syntaxique, rhétorique, lexicale, typographique, etc. ; l’Autonomie politique est directement proportionnelle à la distance idéologique et économique vis à vis du Pouvoir en place. En clair plus l’indépendance politique de la ligne éditoriale du journal ou des journalistes vis à vis du pouvoir est grande, plus grande sera l’Autonomie politique du titre considéré. La Qualité éditoriale réfère les choix éditoriaux du journal, en ceci que leur pertinence est en rapport avec le but visé et la vocation de la presse. Enfin la Variété mesure la diversité thématique et des centres d’intérêt des journaux, souvent acculés pour des raisons que nous avons indiquées plus haut à une spécialisation monothématique, monolithique, et monomaniaque qui leur paraît aller de soi, tant elle est devenue une seconde nature. D’abord, il convient de spécifier les objets auxquels s’applique la Pyramide. Il s’agit d’une part des journaux en ligne qui se donnent comme version électronique de journaux papiers existants même si leurs contenus ne sont pas identiques, et d’autre part des portails d’information ou des agrégateurs non robotisés. Par rapport à notre intérêt, il va de soi que si tous les critères dégagés sont corrélés, ils ne sauraient être mis sur le même pied d’égalité. Aussi l’affectation de note par critère se fera-t-elle de façon pondérée avec les coefficients qui reflètent un parti-pris  éthique assumé.  Sur un total de 15 points de pondération, l’Autonomie politique se taille la part du lion avec 5 points ; vient ensuite la Qualité éditoriale avec 3 points;  l’objectivité 3 points ; la Fraîcheur 2 points ; la Variété 1 point et la Qualité rédactionnelle 1 point. Chaque critère sera noté sur 20. D’une semaine sur l’autre, le tableau montrera la tendance de chaque titre, selon qu’il évolue vers le bon sens, la stagnation ou la régression dans l’ordre idéologique de l’analyse.

Malgré tout cet appareil quantitatif, le but visé reste la qualité et l’éclairage du citoyen lecteur. La subjectivité affirmée ne s’opposant pas à l’objectivité de l’intention. Ainsi, comme toujours Babilown tiendra compte des avis nombreux de ses lecteurs, ainsi que des statistiques directs de leur appréciation tel que le montre leur intérêt variable à la sélection journalière de presse faite par Press Family.

La Pyramide a toujours fasciné les hommes depuis des millénaires. Elle a façonné les perceptions du temps et de l’espérance dans les sociétés. Puisse la Pyramide de la Presse Online avec le temps aiguiser modestement le regard du lecteur sur les tenants et aboutissants des pourvoyeurs de service de presse qui se pressent au portillon de la presse online au Bénin.   

 

Binason Avèkes.

Copyright, Blaise APLOGAN, 2007, © Bienvenu sur Babilown