Pour Nathalie Yamb : les Ambiguïtés de l’ Indignation d’Alpha Blondy

Suite à la crapuleuse interdiction de séjour en France prononcée par le gouvernement français à l’encontre de l’activiste panafricaniste Nathalie Yamb, le chanteur ivoirien et non moins activiste, Alpha Blondy a réagi et fait entendre une réaction apparemment indignée mais dans le fond plus ambigüe qu’il n’y paraît.

Dans une vidéo Youtube d’une demi-douzaine de minutes, Alpha Blondy prend fait et cause pour sa congénère qu’il appelle «  ma sœur » selon la bonne volonté fraternelle concave propre aux Africains – peuples et races les plus férus de haine de soi et de guerres fratricides au monde.

Alpha Blondy dit que Nathalie Yamb n’a rien fait de mal qui mérite cette terrible sanction, être privée de France ! ; qu’elle n’ a fait qu’user de sa liberté d’expression, porter la voix de la dignité africaine ; que l’action de l’activiste apporte du baume au cœur des Africains – lui le premier ; que c’est son droit d’alerter les siens, d’éveiller leur conscience d’une histoire tragiquement sombre et cruelle – celle de l’esclavage, de la traite négrière transatlantique pluriséculaire – sans compter celle millénaire arabo-musulmane ; celle aussi du colonialisme qui n’en finit pas et dont nos souffrances actuelles – le franc CFA, les bases militaires, les coups d’Etats, les dictatures, les 3èmes mandats, etc. ne sont que les avatars…

A la fin d’un réquisitoire à charge sans concession qui mérite le respect et séduit l’âme révoltée de la jeunesse, Alpha Blondy pince sans rire demande au président français, Emmanuel Macron, de rectifier le tir.

Au-delà de l’indignation contagieuse qui caractérise le propos, l’intention finale du message d’Alpha Blondy était de demander au président français de revenir sur une décision qu’il considère comme injuste et indigne des valeurs de la France. Si l’intention apparaît positive et la voix du célèbre chanteur vibrante, si sa détermination est contagieuse et noble ; si tout Africain digne de ce nom ne peut qu’être fier de son courage et de la manière dont il paie de sa personne pour mettre sa notoriété au service de la libération du continent africain, on se perd toutefois en conjectures sur l’importance qu’il accorde à la question soulevée, dans le contexte d’un combat dont il affirme et défend par ailleurs la nécessité. Qu’y a-t-il de si grave dans le fait que Nathalie Yamb soit privée du droit de séjour dans le pays dont elle combat les agissements criminels du gouvernement contre l’Afrique ? Faut-il nécessairement pouvoir séjourner en France pour vivre ou libérer l’Afrique du colonialisme français ? En quoi ce séjour dont elle est injustement privée nuit-elle à la lutte pour la libration de l’Afrique qu’elle mène si vaillamment et qui fait l’admiration de tout le continent ?

Nathalie Yamb privée du doit de séjour en France, so what ?

Montrer à la France que, comme toujours, tout au moins en ce qui concerne l’Afrique, elle est en contradiction avec ses valeurs en punissant quelqu’un qui ne fait que lutter pour la libération des siens, quelqu’un qui ne fait qu’user de son droit à la liberté d’expression, est tout à fait correct et compréhensible. A mon avis, le propos aurait dû strictement s’en arrêter là ; mais il semble que l’indignation n’était que le moyen et la demande faite à Macron la fin poursuivie. Mais demander à Macron de revenir sur cette décision c’est se faire le moyen commode de ses implications. Si Macron pardonnait, à l’évidence, volontairement ou non il y aurait une contrepartie. Puisque ne pas séjourner en France est si cruel comme on doit le comprendre par l’intention de Alpha Blondy, après le bâton de l’interdiction de séjour et la carotte du pardon que réclame Alpha Blondy, Nathalie Yamb n’aurait plus qu’à mettre de l’eau dans son vin, devenir un de ces ludions plus ou moins cachés de la France, comme le Togolais Kako Nabukpo qui mangent avec les deux mains sur le dos de l’Afrique.

Demander à Macron de corriger le tir est en contradiction avec la dignité invoquée tout au long de son message. Cette demande ne fait que renforcer la France dans sa logique crapuleuse.. Elle pose la France comme l’endroit où il faut être et dont la privation le cas échéant est une cruelle asphyxie. Elle confirme la volonté punitive de la France et trahit en dépit de toutes les vocifération parallèles, de tous les ergotages grammaticales dans la langue du colon, que nous sommes fondamentalement et irréversiblement sous influence, aliénés, mentalement enchaînés  et les porteurs  zélés de nos propres chaines.

Ce constat est d’autant plus pénible qu’il faut rappeler que Nathalie Yamb n’en est pas à sa première dans la passion d’interdite de séjour, de harcèlement administratif et territorial ; que le même Macron – aux abois et qui punit à tout va urbi et orbi – avait déjà demandé à son boy et béni-oui-oui Ouattara d’interdire Nathalie Yamb de séjour en Côte d’Ivoire. A l’époque, Alpha Blondy qui est ivoirien lui-même, n’a pas trouvé à redire contre cette fatwa néocoloniale honteuse – il est vrai que les rapports du célèbre chanteur avec le mercenaire politique Ouattara et sa geste néocoloniale sont terriblement ambigus.
Perdre le droit de séjour en terre africaine de Côte d’Ivoire, ce n’est pas grave. L’Afrique que l’on défend en dépit qu’il en ait,  n’est pas l’endroit dont la frustration injuste serait, pour reprendre les mots de Béhanzin dans son célèbre discours d’adieu, une lacune sur la terre. Mais pour une militante panafricaniste, perdre le droit de séjour en France voilà qui est perdre le nord !.
Ce qui est à craindre dans cette communication est le fait que, éventuellement, les services secrets y soient à la manœuvre. On abrège les présumés souffrances de Nathalie Yamb d’être privée de séjour en France et en contrepartie, elle met de l’eau dans son vin. Si cette hypothèse est vraie, toute la question est de savoir si Alpha Blondy en est conscient, et quelle est la part qu’il prend dans cette funeste manip.

Aminou Balogun

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s