Ukraine : Quand l’Hôpital Occidental se Fout de la Charité du Monde

La bravoure idiote et passablement mesquine des Ukrainiens et de tous ceux qui les soutiennent ; celle qui consiste à se cacher derrière les hôpitaux, dans les maternités et les supermarchés, voire même dans les centrales nucléaires, au lieu de venir en terrain découvert pour un combat viril d’homme à homme, un face à face déterminant ; en somme, jouer les David contre Goliath au prix cynique de boucliers humains. Stratégie mise à nue par Amnesty International, une organisation qu’on ne peut taxer de pro-russe, ni soupçonner d’excès de dérive  antioccidentale, et dont les liens avec les services secrets américains sont  avérés.

La contrepartie de ce parti-pris fallacieux tout aussi mesquin consiste ensuite à passer pour victime et à montrer du doigt, les morts plus ou moins authentiques, les charniers plus ou moins imaginaires, les dégâts humains et matériels imputés à l’adversaire russe revêtu pour lors de sa livrée diabolique de perpétrateur atavique de crimes cotre l’humanité.

Ce qui, comme de bien entendu soulève les cris d’orfraie indignés des Occidentaux, cette race  de saints, qui n’a jamais esclavagisé de Noirs, jamais colonisé l’Afrique, jamais massacré une mouche, jamais décimé des millions d’Irakiens, de Syriens ni de Libyens en quelques semaines, et qui, forts de leur pureté à travers l’histoire, pourront légitimement reprocher à la Russie les quelques dizaines de morts intervenues  après plus de six mois de guerre en Ukraine !

Ah, quand l’Hôpital Occidental se Fout se la Charité du Monde!

Aminou Balogun

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s