Ukraine – Biden, Xi Jinpin et Akufo : l’Homme, le Monstre et le Chien

L’Homme, le Monstre et le Chien

L’Homme, le Monstre et le Chien

Le président des États-Unis, Joe Biden a invité son  homologue chinois Xi Jin pin  a un échange sur la question ukrainienne. L’Américain était demandeur et le  Chinois a répondu à l’invitation. Un adage fongbé ne dit-il pas, « On ne refuse pas un appel, peut-être son contenu,  le cas échéant » ?

Et quel était en  l’occurrence  ce contenu ? Eh bien, M Biden s’était mis en tête de mettre en garde la Chine contre tout soutien à la Russie, dans la guerre  préventive qu’elle mène en Ukraine pour sa sécurité menacée par la pression militaire obscène de l’Otan. Pendant que sur fond d’hystérie, les Occidentaux aident massivement une des parties – fût-elle l’agressée — pince sans rire,  leur chef de file défend à la Chine d’en faire autant selon son intérêt.

Mais plus exactement, ce n’était pas d’aide militaire qu’il s’agissait. Ce que voulait Joe Biden, c’était l’engagement chinois à collaborer à l’isolement de la Russie, voire à son étranglement économique  et diplomatique. Mais la Chine n’a aucun intérêt à cette demande impudique, extravagante et par certains côtés méprisante.

Combien de vaches la Chine et les États-Unis ont gardé ensemble depuis des décennies ? Guerre d’opium, occupation, péril jaune, déstabilisation, etc… la liste est longue des exactions sous le signe desquelles l’Occident a placé ses rapports  ethniquement clivés avec la  Chine.

Est-ce les Russes qui ont instrumentalisé le mouvement de la Place Tian’anmen? Est-ce les Russes qui montent la tête à Taiwan contre la Chine ? Et les Chinois savent que si la Russie tombe, ce ne sera qu’un signe annonciateur de leur propre chute, dans une logique implacable de domination dont l’Occident, sous la houlette des Etats-Unis, a fait sa vision unipolaire du monde. Les Chinois savent que ce n’est que dans l’union sans faille  que le reste du monde dont ils font partie va enfin mettre à bas, et à sa juste place le monstre raciste occidental qui sévit depuis plusieurs siècles.

Alors, les inviter pour leur demander de participer à l’étranglement de la Russie, c’est un peu leur demander d’aider à tresser la corde avec laquelle l’Occident va les pendre ! C’est donc les prendre pour des demeurés. Et il faut féliciter le calme avec lequel le Président Xi Jin pin a poliment repoussé les extravagantes demandes de son hôte, avec politesse et sans faire d’éclat.

Allons donc, Joe Biden prend-il Xi Jin pin pour Ouattara ou Nana Akufo-Addo ? Ces présidents soi-disant africains à qui la France a demandé d’étrangler leur frère malien, n’ont pas, on le sait, hésité et se sont exécutés avec alacrité en remuant la queue entre les jambes comme des chiens …

De la part des américains, une telle assimilation, ajoute l’insulte à l’injure…

Aminou Balogun

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s