Afrique Noire, Noire Afrique : Mille et une Manières de Remuer le Couteau dans la Plaie du Racisme

Kényans et éthiopiens en tête

« Par ailleurs, la référence au Sahara n’inclut pas la distinction essentiellement idéologique, fondée sur la couleur de la peau, qu’impose la notion d’« Afrique noire ». Mais elle autorise l’intégration de l’Afrique de l’Est, donc la culture swahili et aussi la corne de l’Afrique.

Voici comment dans wikipedia, un bien pensant français proteste hypocritement contre la distinction imaginaire entre l’Afrique noire et l’Afrique de l’est ( éthiopien, Rwandais, etc.. – tous ces Africains un peu fin, et grands, etc…) En même temps que dans son propos il proteste contre une soi-disant mauvaise perception de l’Afrique, il ne la corrige que pour la plomber de son regard raciste, car dit-il, il faut y intégrer l’Afrique de l’est, car l’Afrique ce n’est pas une couleur de peau noire. Mais qui lui a dit que les Éthiopiens et les Tutsi n’étaient pas noirs ? Comme si  le terme « Afrique noire » excluait, raisonnablement les Éthiopiens ou les Tutsi qui ne seraient pas suffisamment négroïdes pour être inclus dans l’Afrique noire. Vouloir poser ou résoudre ce faux problème est on ne peut plus suspect. Voilà donc comment ceux qui prétendent nous défendre parmi les Blancs nous enfoncent et nous catégorisent, car le Blanc a un gros problème avec le Nègre.

Comme si le terme « Europe blanche » qui comprend les Norvégiens et les Allemands, gens généralement blonds et protestants, exclurait l’Espagne et la Grèce, gens généralement bruns et catholiques ou orthodoxes, parce qu’elles ne seraient pas assez blanches. Là, du reste il y a beaucoup à dire car dans le fond, un autre regard verrait bien la Grèce plus africaine qu’européenne. Mais après avoir dépouillée l’Afrique de l’Egypte et rejeté la Grèce de leur côté de la méditerrané, ils admettent que tous sont des descendants de la culture gréco-romaine. Quant aux Africains, on discute du sexe des anges sur leur dos, on coupe le cheveu en quatre, en considérant que certains d’entre nous seraient moins noirs que d’autres. Et ils font semblant de nous réunir pour faire assaut de bon sens tout en jouissant secrètement de remuer le couteau dans la plaie du racisme…

Aminou Balogun

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s