Joe Biden : Patience dans l’Azur

Avec 264 grands électeurs sur les 270 requis pour être élu Président des Etats-Unis, plus que jamais l’ancien vice Président de Barrack Obama est prêt du but, au vu des tendances électorales dans les derniers états décisifs. Pour autant, dans son discours de vendredi, tout en exprimant clairement sa quasi certitude d’être le prochain président des Etats-unis, Monsieur Joe Biden est resté prudent à ne pas mettre la charrue avant les bœufs. Cette prudence est conforme à son tempérament et à sa volonté de respecter les valeurs démocratiques défendues par son camp ; mais elle répond aussi à une option de traitement psychologique prise par le système américain dans son ensemble pour se sortir d’une situation électorale inédite grosse de tensions et de risques de déflagration nationale, compte tenu de la personnalité de M. Trump, et de son discours contestataire. Au-delà du comptage des votes par courrier qui la justifie, l’option psychologique vise à donner du temps au temps, à laisser à M. Trump et ses amis va-t-en-guerre le temps de passer quelques nuits de décompression pour s’habituer à la réalité d’une Amérique qui les a congédiés.

Dans son discours, M. Biden est clair sur ce renouveau, et a placé son prochain mandat sous le signe de l’action.

Joe Biden a déclaré vendredi soir qu’il était sur le point de remporter la présidence sur la base des résultats des élections à ce jour, déclarant que le peuple américain lui avait donné, à lui et à sa vice-présidente démocrate, Kamala Harris, un «mandat d’action» sur les questions les plus urgentes. visages de pays.

S’exprimant à Wilmington, Del., Alors qu’il n’est qu’à un État des 270 grands électeurs requis pour gagner, Biden a déclaré qu’il était presque certain de gagner et qu’il se mettait déjà à travailler sur des questions allant du changement climatique au coronavirus. C’était sa première allocution publique depuis qu’il a dépassé le président Donald Trump dans les États clés de Géorgie et de Pennsylvanie vendredi matin.

Pourtant, Biden a souligné l’importance d’attendre les décomptes finaux et a exprimé sa confiance dans le système électoral – un contraste frappant avec les allégations de fraude de masse de Trump.

Signe que son esprit est déjà concentré sur une transition présidentielle, Biden a souligné la nécessité de maîtriser la pandémie de coronavirus et a fait une allusion à son plan de relance économique. Il a mentionné que Harris et lui avaient déjà rencontré des experts en politique de la santé et en économie pour trouver la meilleure solution pour résoudre la myriade de problèmes auxquels son futur gouvernement sera confronté.

«Pendant que nous attendons les résultats définitifs, je veux que les gens sachent que nous n’attendons pas pour faire le travail», a déclaré Biden.

Mais au lieu de critiquer l’administration Trump pour sa réponse à la pandémie, Biden a tenté de combler le fossé partisan. La plupart des Américains espèrent supprimer le vitriol qui a défini le discours politique de l’ère Trump, a-t-il déclaré, et il a répété une ligne commune tout au long de sa campagne selon laquelle il serait le président de tous les Américains.

« Nous sommes peut-être des opposants, mais nous ne sommes pas des ennemis », a déclaré l’ancien vice-président. «Nous sommes américains.»

Biden a également repoussé les efforts du président pour jeter le doute sur la légitimité de l’élection. Alors que Biden semble gagner plus de terrain dans les États critiques, Trump a amplifié les allégations non fondées de fraude électorale généralisée – même si les responsables électoraux de nombreux États ont réfuté un tel phénomène.

Les craintes d’un nombre incalculable de votes ont tourbillonné tout au long de la période qui a précédé les élections alors qu’un nombre sans précédent d’électeurs ont envoyé leur bulletin de vote par la poste en raison de la pandémie. Vendredi, Biden a assuré aux électeurs que leurs voix seraient entendues et les a exhortés à faire confiance au système.

« Laissez le processus se dérouler pendant que nous comptons tous les votes », a déclaré Biden. «La démocratie fonctionne. Votre vote sera compté. Je me fiche de la force avec laquelle les gens essaient de l’arrêter. Je ne laisserai pas cela arriver.

Archie Blake

ibinimori

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s