Bénin : Non, Monsieur le Ministre, un Voyageur Testé n’est pas un Client

Comme on peut l’entendre dans un extrait d’une vidéo publiée par le gouvernement béninois sur sa page Facebook, le Ministre de la santé béninois considère que les voyageurs testés sont des clients.

En effet dit-il « Je suis venu apprécier les dysfonctionnement qu’il pourrait y avoir. Comme vous le savez, si dans une grande majorité de cas le service qui est fait est quand même très satisfaisant, parfois il y a quelques soucis que quelques clients expriment. »

Alors que ceux-ci n’ont jamais demandé à être testés et que le test est obligatoire pour tout voyageur débarquant à l’aéroport de Cotonou. Selon le dictionnaire le plus ordinaire, le mot client est défini comme suit : « Personne qui achète ou requiert des services moyennant rétribution. » Or aucun voyageur débarquant à Cotonou, surtout lorsqu’il vient d’Europe, ne requiert le service de test imposé par le gouvernement béninois, un service dont il se serait passé volontiers — non seulement pour son coût rébarbatif, mais aussi pour toute la tracasserie que cela induit et dont se plaint le voyageur luxembourgeois. Une plainte qui a fait bondir le Ministre. Si un Ministre, au demeurant professeur, ne peut savoir le sens des mots en français, il ferait mieux de militer pour l’usage de nos langues dans les écoles. En effet, il aurait été plus à l’aise d’exprimer sa pensée en fon ou en yoruba. Ou alors, ce qui est plus vraisemblable, l’emploi de ce mot est révélateur d’un état d’esprit et d’un parti-pris taxateur, compréhensible lorsqu’il s’agit de péage d’autoroute ou de frais de visas, mais complètement immoral dans le cas d’une pandémie, qui semble détournée en poule aux œufs d’or du gouvernement.

Par ailleurs entre la gratuité libérale du test pour le Béninois de l’intérieur et l’obligation tarifée du même test pour le Béninois voyageur ou de l’extérieur, cette mesure instaure un double statut de citoyenneté qui jure avec l’esprit sinon la lettre de la constitution. Pour autant bien sûr que le Bénin reste une démocratie soucieuse de l’égalité de ses citoyens…

Aminou Balogun

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s