Afrique : une des Sources de notre Impasse

Blog1

Blog1

Une voiture, un ordinateur  ou un avion ne sont pas des générations spontanées : ils ne donnent pas naissance à eux-mêmes. Ce sont des idées qui sont à leur origine. Or, – rançon d’une culture où les instruments de mise à distance du réel et de l’immédiat ont fait défaut sur de longs siècles – le Noir en général a horreur de ce qui n’est pas immédiat ou concret, comme la chose écrite, et encore plus la pensée écrite, les idées.  Si vous présentez la même chose en format audiovisuel ou en format écrit, à des groupes de gens ethniquement distincts, toutes origines culturelles confondues, pour des raisons pratiques, la préférence du format audiovisuel sera plus considérable que celle de l’écrit. Et selon toute évidence, le choix sera sociologiquement déterminé. En revanche, c’est au sein du groupe des Noirs que cette préférence sera la plus élevée, et ce, moins pour des raisons liées à l’analphabétisme que parce que nous traînons  d’instinct une mémoire de répulsion envers ce qui n’est pas immédiat. Notre culture, pendant de longs siècles n’a pas valorisé les systèmes ou les instruments de mise à distance de l’immédiat. Et c’est là l’une des sources de l’impasse dans laquelle nous nous trouvons, impasse d’autant plus difficile à résoudre qu’elle est aggravée par la prise en otage des langues et des systèmes symboliques étrangers à notre âme.

Beatrice Gbetey

copyright5

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s