Coeur, vaisseaux, reins, cerveau… le Covid-19 frappe là où on ne l’attendait pas

Blog1

D’abord assimilé à une simple grippe, le SRAS-CoV-2 n’a eu de cesse de s’élever sur l’échelle de la dangerosité. Et de la complexité, car si les symptômes de l’insuffisance respiratoire aiguë restent les plus nombreux et les plus évidents lors des complications, il en est apparu d’autres qui seront peut-être décisifs pour comprendre le fin mot de cette épidémie.

Alors que la barre des trois millions de cas dans le monde est en ligne de mire, le tableau de l’épidémie de Covid-19 ne cesse de « s’enrichir » de nouvelles comorbidités au fur et à mesure des observations faites par les soignants. La panoplie des dégâts effectivement imputables au Covid-19, qui se dessine ainsi jour après jour, n’a rien de rassurant. Bien que la défection de la fonction respiratoire reste la cause observable la plus courante de l’issue fatale, le virus impacte bien d’autres organes, depuis le cœur jusqu’aux vaisseaux sanguins, en passant par les reins, les intestins ou le cerveau.

lire la suite

copyright5

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s