Gbagbo Enfin Libéré par la Mafia

Blog1.jpg

Les juges de la Cour pénale internationale (CPI) de La Haye ont ordonné, vendredi 1er février, la remise en liberté conditionnelle de l’ancien président ivoirien Laurent Gbagbo et de l’ex-chef du mouvement des Jeunes patriotes, Charles Blé Goudé. Les deux hommes doivent désormais être remis à un Etat qui acceptera de les accueillir, précise le jugement.

La décision a été prise à la majorité des cinq juges. « La chambre d’appel a décidé à l’unanimité l’ajout d’un ensemble de conditions qui assortissent la mise en liberté » de Laurent Gbagbo, dont l’obligation de résider dans un Etat membre de la CPI en attendant un éventuel procès en appel, a déclaré le juge Chile Eboe-Osuji, président de la CPI.

Poursuivis pour crimes contre l’humanité et crimes de guerre, l’ex-chef d’Etat et Charles Blé Goudé, ancien allié du clan Gbagbo, ont été acquittés en janvier par la CPI. Leur remise en liberté avait été différée dans l’attente de l’examen d’un appel du parquet.

lire la suite

copyright5

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s