Nigeria : Aisha Buhari Défie Ceux qui ont « mis [son] Mari en Cage »

blog1

« 20 millions d’électeurs ont voté pour mon mari, leur vie est-elle meilleure aujourd’hui? Aujourd’hui, seules deux personnes dirigent le Nigeria ; vous feriez mieux de reprendre votre pays, si vous ne voulez pas qu’il empire ». Aisha Buhari

blog1

Hier le tweet ci-dessus était attribuée à Aisha Buhari, et sceptiques les observateurs se demandaient si ce n’était pas une fake news. Aujourd’hui, la Femme du Président nigérian qui n’avait pas parlé depuis un certain temps, parle et ses propos abondent dans le même sens que le tweet de la veille. « 

«Nos votes ont dépassé les 15 millions lors des dernières élections, et ensuite seulement deux personnes nous empêchent de nous retrouver, ce qui entrave le travail d’équipe collectif que nous avons commencé, ceci est totalement inacceptable», a-t-elle déclaré.

«Si 15,4 millions de personnes peuvent élire un gouvernement, pour qu’après celui-ci tombe sous la coupe de deux personnes qui entravent le travail collectif, où sont les hommes du Nigeria? Où sont les hommes nigérians? Que faites-vous? Au lieu d’être unis pour les combattre, ils continuent à leur rendre visite les uns après les autres, en léchant leurs chaussures. Je suis désolé d’utiliser ce mot. »

Avant le long séjour hospitalier de Buhari à Londres, Mme Buhari avait déjà tenu des propos semblables, quoique moins directs, moins acerbes et moins précis. A l’époque, son mari l’avait vertement tancée en disant qu’il ne savait pas au nom de quel parti politique elle s’exprimait et que son rôle en tant qu’épouse était à la cuisine et  « in the other room » , sous entendu la chambre à coucher. Depuis lors, Mme Buhari avait fait profil bas et semblait être revenue à résipiscence.  Puis il y a eu la longue hospitalisation de son mari, et son silence a duré pendant cette période et bien après. Et la voilà qui revient en force sur  thème controversé. On peut se demander d’où elle tire le courage de défier à nouveau son mari alors que celui-ci l’avait mise en garde ?

Cette intervention, qui ne dépareille pas avec le tweet sur le même sujet qui circulait la veille sur les réseaux sociaux et dont on se demandait s’il émanait vraiment d’elle, apporte de l’eau au moulin des partisans de la thèse de la mort de Buhari, qui aurait été remplacé par un imposteur manipulé par quelques hommes de l’ombre… Ces allégations ne sont pas entièrement fausses, puisque la mort de Buhari, à défaut d’être réelle peut être considérée d’un point de vue biologique. Tandis que ces déclarations de Mme Buhari corroborent l’hypothèse de la substitution malicieuse.

Quoi qu’il en soit, les faits et gestes ainsi que les paroles de Madame Buhari, témoin privilégiée de cette intimité politique controversée du régime au pouvoir au Nigeria mérite d’être suivis et décryptés pour comprendre ce qu’il se passera dans le pays dans les semaines et les mois avenir.

Bejide Alamoran

copyright5

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s