Nigeria : Un Couple Vend sa Fille Qui Venait de Naître à 400 Mille Nairas

 blog1
Après trois semaines d’enquête, l’unité de surveillance du Département des enquêtes criminelles et des renseignements de la police d’État d’Imo a arrêté un couple pour avoir vendu sa fille, Chinecherem, pour la somme de 400 000 N (582000 Cfa), quelques heures après l’accouchement.
Le couple – Ifeanyi, 35 ans, et Emmaculata Elijah, 30 ans – sont des indigènes d’Amakpu- Umuba, dans l’État d’Abia. Mais ils sont résidents d’Irete, dans l’Etat voisin d’Imo.
Grace Mezu, 55 ans, d’Umuoba Uratta, est soupçonnée d’avoir participé au crime. Fedalia Ariri, 55 ans, également d’Umuoba Uratta; et Amarachi Obiekwe, 49 ans, d’Osina.
Andrew Enwerem, responsable des relations publiques de la police, a déclaré que le couple avait conspiré le 26 janvier 2018, quelques heures après avoir donné naissance à la fille et l’avait vendue à Obiekwe. Mezu et Ariri.
blog1.jpg

Le porte-parole de la Police, qui a révélé que le couple avait donné naissance à sept enfants, a déclaré qu’on ne savait toujours pas où ils se trouvaient.
Selon les enquêtes de la police, le jeune femme aurait accouché à domicile, tandis que les acheteurs en attente ont payé immédiatement pour prendre possession du nouveau-né, comme on achète du pain chaud au four.
Le porte-parole de la police, qui a expliqué que le bébé avait été récupéré le 17 février dans l’Etat de Lagos, a déclaré que le Ministre de la sécurité de l’Etat d’Imo, Chris Ezike, avait ordonné que l’affaire soit suivie.
«Le bébé innocent s’est vu refuser l’amour et les soins parentaux immédiatement après sa naissance, a dit M. Enwerem. Les parents ont conspiré pour prendre 400 000 N au lieu de leur fille. »
« Le Ministre, révulsé par cet acte d’insensibilité criminelle, a ordonné que la justice et l’enquête soient accélérées pour que l’affaire soit portée devant les tribunaux.
Ayant appris que la mère de l’enfant faisait partie de la conspiration, le Ministre ordonné que le bébé innocent remis au ministère des Affaires féminines et de la Prévoyance sociale de l’État d’Imo.

ibinimori

copyright5

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s