Aider l’École en Afrique : le Nouveau Fardeau Français

blog1

Cette croisade supposée de l’éducation que la France prétend mener en Afrique est suspecte voire paternaliste. Ce n’est pas à la France de se soucier de l’éducation de l’Afrique. La France et l’Afrique n’ont rien en commun fondamentalement sur ce point. Ce n’est pas parce qu’ils nous ont colonisés qu’ils vont prétendre se soucier de notre éducation. L’Afrique n’a pas besoin d’éducation en urgence même sous l’angle sociologique et passablement idéologique du genre ; elle a besoin d’abord et avant tout de moyen. Après, le reste suivra. La France n’a rien à faire dans l’éducation de l’Afrique et le souci qu’elle prétend avoir là-dessus est inquiétant et agaçant. Quand le lion se soucie de l’éducation de l’antilope, alors il y a péril dans la jungle…

Nous n’avons pas besoin d’aide ; nous avons seulement besoin qu’on nous laisse en paix, radicalement et sincèrement en paix ; notamment ceux qui, depuis des siècles sont passés maîtres dans l’art criminel de nous violer. Et la France fait partie de cette tourbe infecte de prédateurs impénitents de l’Afrique, depuis des siècles.

Vous avez fait la traite négrière. La traite négrière est un crime contre l’humanité.  Eh bien reconnaissez vos crimes et indemnisez-en les victimes !

Vous avez fait le colonialisme. Le colonialisme est un crime contre l’humanité. Eh bien reconnaissez vos crimes et passez à la caisse !

Vous faites le néocolonialisme au travers duquel vous éliminez biologiquement ou politiquement nos dirigeants qui contrecarrent vos intérêts. Pour ces mêmes intérêts sordides, vous provoquez des guerres et des génocides en Afrique.  Ces interventions violentes sur le continent et la manipulation politique d’états indépendants auxquelles vous vous adonnez sans états d’âme, sont autant de crimes contre leur dignité. Eh bien reconnaissez vos crimes et indemnisez les Etats concernés !

Quand seront faites les réparations financières de vos crimes inhumains pré et post coloniaux, qui moralement son irrémissibles, l’Afrique aura alors suffisamment de  moyens pour s’occuper d’elle-même, à commencer par son éducation. Et en mettant en avant le thème de l’éducation ne cherchez pas à jouer les bienfaiteurs de l’Afrique ; car nous savons que de tous les pays malfaiteurs historiques de l’Afrique, la France fait figure de la plus spirituelle des criminels bien pensants.

Y en a marre de votre bienveillance faussement spirituelle   ! Après tout, ce n’est pas la France qui s’occupe de l’éducation de la Chine ! Alors de quoi vous mêlez-vous ? Que cache votre subtile bonne volonté ?

Aminou Balogun

La France et le Principe du Pillage de l’Afrique : la Première Matière Première

 

copyright5

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s