Publié dans Haïku, philo

Sous le Bananier : Origine, Récurrence et Permanence des Problèmes Africains

basho2_thumb.png

En Afrique, les élites sinon tous les gens, avec une conscience aigu du temps qui passe et qui ne repassera pas, sont plus soucieux de jouissance personnelle, de bien-être égoïste et d’accomplissement de soi que de justice, de devoir, de sacrifice, d’exigence  d’actions opportunes et nécessaires au progrès collectif. Autrement dit, le souci bestial du bien-être individuel, mâtiné souvent d’hédonisme,  anéantit la possibilité du bien-être collectif.

C’est pour cette raison que les problèmes du continent africain restent inchangés sinon s’aggravent de génération en génération, sans jamais trouver une masse critique d’acteurs de bonne volonté ou une époque éthique suffisamment forte pour imposer et conduire les mutations nécessaires.

Amida Bashô

copyright5