Publié dans économie, nigeria

Nigeria : le Sultan de Sokoto Plaide pour l’Annulation de la Suppression de l’Importation du Riz et des Véhicules par les Frontières Terrestres

blog1

Le sultan de Sokoto, Alhaji Sa’ad Abubakar III, a lancé un appel au président par intérim du Nigeria, Yemi Osinbajo, pour annuler l’interdiction d’importer du riz et des véhicules à travers les frontières terrestres, soulignant que l’interdiction a ajouté à la souffrance des Nigérians, qui sont déjà sous le coup de la récession actuelle.
Le sultan a fait l’appel à Sokoto lorsqu’il a reçu le président par intérim, le professeur Yemi Osinbajo, qui a effectué une visite de courtoisie dans son palais.
Le sultan, qui a déclaré que les politiques d’interdiction étaient maladroites, a dit que leur suppression aidera à s’attaquer à la sourde tension entre le peuple et le gouvernement.
«Nous continuerons de servir de voix aux sans voix et pour cela, nous demandons au gouvernement fédéral de se pencher sur certaines politiques récentes, en particulier l’interdiction de l’importation de riz et des véhicules à travers les frontières terrestres. Ces politiques devraient être assouplies. »
« Ne pas le faire, c’est serrer davantage le nœud sur le cou des Nigérians. Les Nigérians traversent déjà des périodes difficiles et des décisions ne devraient pas être prises pour aggraver encore leur souffrance » a renchéri le Sultan.

Gageons que la plaidoirie du Sultan, qui relaie celle du Sénat et d’autres institutions clés du pays amènera le gouvernement à revoir sa copie sur la politique de circulation des biens entre le Nigeria et ses voisins, décidée sans concertation et au mépris des règles de la CEDEAO. Il y a va de l’intérêt des Béninois qui, à l’instar de leur frères du Nigeria,  ont aussi la corde de cette décision mal motivée serrée sur leur cou.

Attahiru Balewa

ibinimori

copyright5

Publicités