Publié dans Résoc

Bénin-Politis : Écho des Réseaux Sociaux

politis

par Komlan Rigobert MISSINHOUN

Chronique des réseaux sociaux

– 21 janvier 2017

Un questionnaire instructif & un Référendum pour sortir de la zone fcfa

blog1Cette semaine ce sont deux informations que je souhaite partager avec vous.

La première information concerne un questionnaire que l’administrateur principal des forums « Bénin Diaspora Debout » a adressé à tous les participants de ses forums. Je vous communique ci-après en même temps que le questionnaire, les réponses que j’ai données aux questions.

La deuxième information concernant un article du journal Le Monde du mardi 17 janvier et  intitulé « Organisons un référendum  sur le franc CFA ». J’explique ci-après pourquoi je pense que l’idée d’un référendum sur cette question est incongrue pour ne pas dire provocatrice.

I – Questionnaire

BÉNIN DIASPORAS DEBOUT ** F-B2D

*JEU DES QUESTIONS – RÉPONSES*

*OPPOSITION CONSTRUCTIVE, UNE UTOPIE?*

Il ne peut pas y avoir une opposition constructive à une autocratie.

On la combat ou on se soumet.

La corruption, l’impunité, le népotisme et le pacte colonial prégnant font que l’on ne peut rien attendre de ce pouvoir.

Son échec est pour moi inéluctable.

Non pas que je le souhaite mais les conditions sont rassemblées pour que ce soit ainsi.

*LA VEILLE CITOYENNE?*

Absolument indispensable.

Les outils comme l’email, les sites internet, les réseaux sociaux et les forums whatsapp nous aident beaucoup dans ce travail de veille qui est aussi un travail de pédagogie.

*LE PROGRAMME D’ACTION GOUVERNEMENTALE TALON?*

Un beau prétexte pour exploiter le pays et ses populations et enrichir Talon, son clan et les investisseurs étrangers.

La critique détaillée et argumentée faite par la commission économique de la Convention Patriotique des Forces de Gauche (CPFG) devient une référence (Voir sur le site du Comité Culturel pour la Démocratie au Bénin – CCDB : http://www.ccdb-benin.org/index.php/informations-fpfg/280-cpfg-analyse-critique-du-pag-point-de-presse-de-presentation).

D’ailleurs, remarquons au passage que la force de nos argumentaires tient au fait que nous nous adossons à cette intelligence collective depuis plusieurs décennies. Ce n’est pas le fait d’une aigreur, mais un choix délibéré de rester aux côtés de notre peuple.

Rappelons que cette critique est l’œuvre de la Commission Technique Pluridisciplinaire de Gouvernance Patriotique près la Convention Patriotique des Forces de Gauche – Sous-commission Plan et Statistiques

*LE DÉGUERPISSEMENT*

Une opération mal préparée qui vise essentiellement les petites gens (vendeurs, commerçants,  artisans, etc).

Aucune solution alternative n’est proposée aux victimes, bien qu’elles la réclament à cor et à cri.

Vous remarquerez que les dignitaires et gros bonnets qui ont fait boucher des regards d’égouts et fermer des rues entières pour s’accaparer de domaines publics ne sont nullement inquiétés.

Bref, c’est une diversion que nous devons dénoncer et combattre.

*LA GOUVERNANCE TALON?*

Mal gouvernance caractérisée par la corruption, l’impunité, le népotisme et le clientélisme.

Une nouvelle autocratie naissante.

*LE POLE D’EXCELLENCE – RECHERCHES –  ACADÉMIE DES SCIENCES?*

Impossible à réaliser dans le cadre du pacte colonial et dans un contexte caractérisé par la corruption, l’impunité, le népotisme et le clientélisme.

Seul un pouvoir vraiment Patriotique mobilisant toutes les énergies et les ressources morales de ce pays peut réaliser une telle oeuvre. C’est d’ailleurs le cas pour tous les autres défis qui nous attendent.

*REGRET DU VOTE TALON?*

Non, nous ne le regrettons pas.

1) Ce vote nous a permis de mettre en échec la tentative de recolonisation de notre pays par la France. Et le Bénin ne sera pas le mauvais exemple à appliquer à bien d’autres pays africains.

2) Notre peuple a donné le bon exemple qu’il faut savoir dit NON à l’ancienne puissance colonisatrice.

3) Nous ne nous faisions aucune illusion sur Talon. Nous savions que nous  (le peuple et les patriotes) devions nous battre pour construire un rapport de force pour obliger Talon à satisfaire les exigences populaires.

Pour le moment le compte n’y est pas.

*ÊTES-VOUS OPTIMISTE?*

Comme tout patriote j’ai confiance dans la lutte qui, seule, paie.

J’ai confiance en notre peuple.

Je ne suis pas optimiste pour le clan Talon. Ce dernier va piller mais son régime va lamentablement échouer.

*VOS DOLÉANCES AU PRÉSIDENT P. TALON?*

Inutiles.

Aucune confiance en ces gens-là.

*VOTRE CONSEIL AUX BÉNINOIS*

Qu’ils aiguisent/affutent leur capacité d’indignation et n’oublient jamais que seule la lutte pour ses droits paie.

Que les instruits (on dit abusivement les intellectuels) se rappellent tous les jours le texte « Quand ils sont venus … »

II – Un référendum sur le franc CFA ?

Bonjour cher Boris,

J’avais vu cet article que j’ai hésité à diffuser et après réflexion j’ai préféré ne pas le diffuser sur notre forum.

Tu as sans doute fait une autre appréciation que moi.

Je vous donne les principales raisons qui m’ont conduit à  ne pas diffuser cet article.

1) Demander un référendum pour sortir de la zone franc cfa, c’est comme faire un référendum pour savoir s’il faut mettre fin à un pillage qui dure plus de 56 ans et qui plombe tout développement.

A propos, a t-on demandé l’avis de nos peuples avant de leur imposer le fcfa ?

2) Dans un contexte de corruption généralisée, d’impunité, de clientélisme,  de népotisme et au final de pacte colonial, l’ancienne puissance colonisatrice mobilisera et corrompra nos dirigeants apatrides et traîtres pour fausser tout éventuel référendum.

3) La sortie de la zone fcfa est pour moi comme une  « guerre » de libération nationale dont l’objectif principal doit être la destruction du pacte colonial.

Tenter de sortir du fcfa tout en laissant le pacte colonial en place ne résoudra aucun de nos problèmes. Au contraire, ce sera alourdir et multiplier les problèmes.

Voilà chers amis, l’argumentaire qui m’a amené à  ne pas diffuser cet article du journal Le Monde.

Cordialement,

Komlan Rigobert MISSINHOUN

tonanbe@gmail.com

Cordialement,

Komlan Rigobert MISSINHOUN

tonanbe@gmail.com

copyright5