Publié dans Essai, Image

L’Or et le Blanc : Talon et l’Image de soi Présidentielle

blog1

Après avoir laissé faire pendant un certain temps avec les images qu’on affichait de lui dans la presse, le président de la République a cherché à maîtriser son image, et en même temps à la fixer, par rapport à l’idée qu’il entend faire passer, donner de lui et de sa présidence. C’est pour cela que la Présidence de la République a mis au point un certain nombre d’images du président Talon portant sa signature. Plus discret que du temps de Yayi avec son tonitruant Edgard Guidigbi et consorts, mais non moins efficace. De ces images envoyées à la presse, trois circulent et son visibles dans les  papiers décrivant l’action du Président.  La première ci-dessus est visiblement un montage où on voit au premier Plan Monsieur Talon, visage net et souriant, vêtu en tenue trois pièces : veste bleue marine, chemise blanche et cravate rouge grenat. Cette fameuse thématique tricolore qui chez Yayi Boni frisait le drapeau français, ici ne saute pas aux yeux. Un pins doré orne le haut de la pochette. Attention ne vous y fiez pas, cette couleur dorée aussi petite que soit son support, n’est pas anodine. Il s’agit de la couleur de l’or de la richesse dont Talon est personnellement dépositaire et qu’il promet à ses concitoyens.

Dans la deuxième photo ci-dessous, où le président pose seul, la même image change de fond. Sans aucune autre présence humaine que la sienne le fond est d’une couleur or, même clin d’œil à la richesse, comme jadis, M Yayi faisait fixation et fond sur le concept de cauris, censé incarner la richesse promise, et qui comme chacun sait n’arriva pas.

Enfin, dans les deux images proposées par la présidence où M. Talon n’est pas seul, on constate toujours la présence d’un Blanc. Le Blanc campe ici la figure de la légitimation et de la stature internationale présidentielle ; pour tout Béninois qui se respecte, passionné des organisations internationales, tout commence avec l’extérieur, le Blanc. Nous sommes un peu dans l’état d’esprit qui a animé Talon dès l’entame de sa présidence, qui est celui de « voir l’Élysée et mourir. »

blog1

 

En clair, les deux axes de l’image de soi présidentielle  de Talon tournent autour de l’or, symbole de la richesse et du Blanc, complexe qui en dit long sur son allégeance scandaleuse au pacte colonial.

Rien d’étonnant, pouvait-on s’attendre à moins de la part du roi de l’or blanc ?

Agbopanzo Balthazar

copyright5_thumb.png