Publié dans Interview

Soglo Optimiste sur Talon

Soglo ok

Entretien avec l’ancien président de la république sur la gouvernance du régime de la rupture: Soglo défend Talon et appelle les Béninois à la patience

L’impatience des populations, les réformes politiques en cours et surtout les derniers développements de l’actualité ont fait sortir Nicéphore Soglo de son silence à l’occasion d’une interview accordée au quotidien L’Evénement Précis. « Ce qui est normal est que la population est pressée, mais il faut laisser le gouvernement travailler ; je crois qu’il avance méthodiquement ; je suis optimiste », a réagi Nicéphore Soglo qui s’affiche en défenseur du régime de la rupture de Patrice Talon.  Ainsi, après s’être investi dans la présidentielle de mars 2016, notamment, contre la résurgence de la Françafrique et surtout pour la victoire du candidat Patrice Talon, l’ancien président-maire de Cotonou pense que le peuple béninois doit s’attendre à une suite favorable. Cependant, il invite le président Talon à vite se pencher sur les priorités que sont l’énergie, l’économie, l’eau, l’agriculture, mais aussi les sanctions contre les fossoyeurs de l’économie. 

L’Evénement Précis : Comment se porte le président ?

 Nicéphore Dieudonné Soglo : Je crois que je vais très bien. Vous savez que j’ai une discipline physique. Je fais tous les matins mes mille abdominaux. Je fais une demi-heure de marche. J’ai une discipline également alimentaire parce que, quand on a passé 80 ans, il faut avoir une discipline absolument indiscutable.

 C’est ce qui explique votre embonpoint ?

Rire…. Disons que j’essaie de récupérer. Je vais certainement prendre quelques jours de repos à cause de cette campagne qui n’a pas été évidente, ni facile mais il fallait la mener. Elle a été menée de main de maitre grâce à vous. Je tiens à vous remercier parce que vous avez fait un travail formidable avec nos équipes. On peut dire maintenant qu’il faut laisser le gouvernement travailler.

 Justement, puisque l’alternance à laquelle vous avez ardemment travaillé est en cours depuis deux mois. Comment appréciez-vous cela ?

Je crois que je l’ai dit lorsque j’étais sur la plantation du ministre Ganiou. Chacun va à son rythme. Je pense que Talon avance méthodiquement. Je crois que c’est ce qu’il faut faire. C’est normal qu’il tienne compte de tous ceux qui ont contribué à sa victoire.

 Il pose donc les bons pas, selon vous ?

lire la suite

copyright5_thumb.png