Publié dans Haro

Talon et ses 65% de Malgré-nous

blog1

L’ambivalence aussi bien morale, idéologique qu’intellectuelle de Talon, et dont il vient de nous montrer le petit bout de l’iceberg avec son intrigante escapade abidjanaise prouve a posteriori le rejet dont Zinsou a été l’objet de la part des Béninois. Car au vu de l’étalon du Français, l’avoir massivement rejeté au profit d’un Talon prouve que le peuple s’était placé dans un schéma négatif de tout-sauf-Zinsou plutôt que dans une adhésion positive éclairée à la personne de Talon. Sous ce rapport, les électeurs de Talon, soit plus de deux-tiers des Béninois, étaient des malgré-nous…

copyright5_thumb.png

Publicités