22 mai 1885: Mort d’un Raciste notoire Poétiquement Masqué, Victor Hugo

Il fut un raciste négrophobe poète, dramaturge, écrivain, romancier Français. Il considérait les noirs comme des êtres inférieurs. Doté d’une moralité indigne, Victor Hugo disait « le blanc a fait du noir un homme ». Une citation qui veut dire tout simplement que l’homme noir est un animal, selon Monsieur Hugo.

Ce nègrophobe disait aussi « Refaire une Afrique nouvelle, rendre la vieille Afrique maniable à la civilisation. Dieu donne la terre aux hommes, Dieu offre l’Afrique à l’Europe. Prenez-la ».

D’ailleurs, durant l’épreuve du Bac 2019 Français, une élève noire Martiniquaise a refusé de traiter le sujet consacré à Victor Hugo, l’accusant d’être un raciste notoire.
La lycéenne martiniquaise a refusé de se plier aux consignes du baccalauréat Français au motif que le sujet proposé aux candidats portait sur une œuvre du célèbre écrivain français dont elle estime qu’il était « un raciste notoire ».

Dans une vidéo publiée sur les réseaux sociaux, la Martiniquaise prénommée Alexane Ozier-Lafontaine affirme qu’elle a refusé de traiter le sujet de littérature proposé aux candidats de la filière littéraire. Celui-ci portait sur la pièce de théâtre Hernani, publiée par Victor Hugo en 1830, et comportait deux questions.

Selon la jeune fille, le célèbre auteur français du 19e siècle serait « raciste », raison pour laquelle elle a décidé de « faire un hors-sujet volontaire » et d’appeler les étudiants à « mener des actions » similaires afin de faire pression sur l’Éducation nationale en France pour modifier les programmes. La jeune Martiniquaise Alexane Ozier-Lafontaine a donc préféré « inventer » un sujet plutôt que de se plier aux consignes. Si son initiative lui vaudra la note de 3/20 à l’épreuve de littérature, elle a tout de même obtenu son baccalauréat avec une mention bien. Bravo à elle.

En Afrique, on nous enseigne toujours ce raciste Victor Hugo dans nos lycées. Les professeurs de Français en Afrique ne savent même pas qui était ce raciste Victor Hugo. Ils continuent de bourrer les crânes de nos enfants avec des citations de Victor Hugo. Le programme d’enseignement en Afrique est écrit par le colon blanc, depuis l’époque coloniale. Ce programme mensongère écrit par le colonialiste enseigné aux Africains dans les lycées, nous dit que Victor Hugo, Christophe Colomb, le Général de Gaulle, Abraham Lincoln, Mohandas Gandhi, Louis Faidherbe étaient des héros et des humanistes. Ce qui est harchi faux, car ces hommes étaient tous des racistes notoires, des négrophobes et des criminels.

Ce qui est pire, certaines rues en Afrique portent le nom de ces racistes et criminels. La plus part des Africains ne font pas de recherche pour savoir leur histoire. Le programme d’histoire et de Français enseigné aux Africains est rempli de mensonges, ce programme doit être réformé. Ça fait des années que je le dise, mais la plus part des gens me prennent pour un fou voir un complotiste. » ISAAC AMADU

Le raciste Victor Hugo disait :

« L’Afrique n’a pas d’histoire. »

« La Méditerranée est un lac de civilisation ; ce n’est certes pas pour rien que la Méditerranée a sur l’un de ses bords le vieil univers et sur l’autre l’univers ignoré, c’est-à-dire d’un côté toute la civilisation et de l’autre toute la barbarie. »

« Quelle terre que cette Afrique ! L’Asie a son histoire, l’Amérique a son histoire, l’Australie elle-même a son histoire ; l’Afrique n’a pas d’histoire. Une sorte de légende vaste et obscure l’enveloppe. Rome l’a touchée, pour la supprimer »

« le flamboiement tropical, en effet, c’est l’Afrique. Il semble que voir l’Afrique, ce soit être aveuglé. Un excès de soleil est un excès de nuit. »

« Cette Afrique farouche n’a que deux aspects : peuplée, c’est la barbarie ; déserte, c’est la sauvagerie ; mais elle ne se dérobe plus ; les lieux réputés inhabitables sont des climats possibles ; on trouve partout des fleuves navigables ; des forêts se dressent, de vastes branchages encombrent çà et là l’horizon ; quelle sera l’attitude de la civilisation devant cette faune et cette flore inconnues ? »

« Allez, Peuples ! Emparez-vous de cette terre. Prenez-la. A qui ? A personne. Prenez cette terre à Dieu. Dieu donne la terre aux hommes, Dieu offre l’Afrique à l’Europe. Prenez-la. Où les rois apporteraient la guerre, apportez la concorde. Prenez-la, non pour le canon, mais pour la charrue ; non pour le sabre, mais pour le commerce ; non pour la bataille, mais pour l’industrie ; non pour la conquête, mais pour la fraternité (applaudissements prolongés). Versez votre trop-plein dans cette Afrique, et du même coup résolvez vos questions sociales, changez vos prolétaires en propriétaires. Allez, faites ! Faites des routes, faites des ports, faites des villes ; croissez, cultivez, colonisez, multipliez ; et que, sur cette terre, de plus en plus dégagée des prêtres et des princes, l’Esprit divin s’affirme par la paix et l’Esprit humain par la liberté ! »

Mèmè Lancinet Camara

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s