France : Consternation et Mystère

Ce qui est consternant dans ce qui est présenté et assumé en France comme gestion de la crise sanitaire, c’est la politisation à outrance – froide et cynique – de la pandémie. Une kyrielle étourdissante de contradictions, d’absurdités et de manquements qui discréditent le discours officiel. Par exemple, la justification de l’obligation – ouverte ou déguisée – de la vaccination ainsi que  la diabolisation passionnée de ceux qui y résistent par le risque de débordement des hôpitaux et plus précisément des salles de réanimation est contradictoire avec l’inflexible mécanique de fermeture des lits d’hôpitaux.  Dans cette crise où le Président Macron, au nom du « quoi qu’il en coûte » a pris toutes sortes de mesures et de décisions exceptionnelles dans le cadre d’un État d’exception, on s’étonne qu’il ne puisse pas prendre un moratoire sur la fermeture des lits.  On s’étonne aussi qu’il n’ait pas compris qu’avant d’obliger les citoyens à se faire inoculer un produit en phase expérimentale, le gouvernement aurait dû  balayer devant sa porte sous l’angle du prétexte invoqué. Or, il n’en fut rien. Imperturbablement, des milliers de lits se fermaient, et des centaines de soignants étaient mis à pied, pendant qu’on forçait la population à la vaccination.

On a assisté à une avalanche de décisions sans nécessité, lourdes de conséquences civilisationnelles et prises en toute inconscience de ce qu’elles étaient une manière de boite de pandore  dont l’ouverture  n’augure rien de bon pour l’avenir du pays.

Comment au nom de considérations purement marchandes et politiciennes – en gros, disons le honnêtement –  écouler de présumés vaccins à l’efficacité notoirement sujette à caution, et caresser dans le sens du poil les citoyens sidérés et assommés par une propagande de terreur au quotidien, comment par une inféodation démocratiquement scandaleuse aux forces corruptrices de la sphère de l’industrie attenter froidement aux valeurs civilisationnelles d’une nation et d’un peuple sans y réfléchir par deux fois ? Consternation et Mystère !

Ahandeci Berlioz

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s