Macron et l’Avenir des Chinois

Toujours grognons et insatisfaits sont ceux qui critiquent le geste pourtant si volontariste de Monsieur Macron – le président français en campagne – de dialoguer avec la « jeunesse » et la société civile « africaines ». Je mets « jeunesse » et « africaines » entre parenthèses parce que les figures porteuses de ce beau monde, les Mbembe, les Nabukpo et autres Mabamckou, du haut de leur 60 ans passés sont loin d’être des modèles achevés de jeunesse, à moins de considérer que les Noirs sont de grands enfants. Mais peut-on prêter sans excès ce racisme antique  au « jeune président » Français, qui ne jure que par la nouveauté et le progrès des mœurs ? Rien n’est moins sûr … Et puis considérer qu’un ensemble d’Africains qui ont en commun de continuer à parler une langue en déclin que même les locuteurs naturels ne parlent plus ou plus bien, représente toute l’Afrique ce serait faire une bouchée des pays anglophones comme le Nigeria, l’Afrique du Sud, le Kenya, etc…C’est dire que cette perception hémiplégique de l’Afrique est sournoise.

Cela étant dit, pourquoi aller si vite en besogne et suspecter le geste de Macron de raciste parce que cette approche diplomatique inédite ne serait réservée qu’aux seuls Africains, aux Noirs pour être plus précis. Et pourquoi voir dans la passion de cette jeunesse, sa fougue émotionnelle, ses audaces surjouées, la preuve même du spectre de grand enfant qui lui colle à la peau ?

Quoique sur des sujets bien choisis :  tout sauf « le Franc CFA, les Bases militaires,  le soutien aux  Dictateurs, l’obscénité symbolique de la Francophonie, etc. » ces faux jeunes n’ont-ils pas démontré leur talent d’acteurs pour faire croire à la vraie jeunesses et à la vraie société civile africaines qu’ils pouvaient bien entrer dans le lard de la France et de son président ?

Donc patience dans l’azur ! Ne soupçonnons pas Macron de raciste pour si peu. Qui nous dit qu’il n’aurait réservé ce nouveau style de show diplomatique qu’aux seuls Noirs d’Afrique ? Qui nous dit que bientôt le monde entier n’aura pas droit à une invitation de la jeunesse et de la société civile chinoises par Macron dans le 13ème arrondissement à Paris  pour discuter de l’avenir de la Chine ? Et après la Chine l’Inde, après l’Inde le Brésil et tutti quanti  ?

Alors les amis, patience. Bientôt, à l’instar des « Africains », les Chinois, les Indiens et les Brésiliens seront fixés sur ce que la France de Macron réserve à leur avenir…

Aminou Balogun

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s