Reckya Madougou ou la Déliquescence de la Démocratie Béninoise

Qu’une condottière cynique et vénale comme Reckya Madougou, égérie du dictateur érotomane et sanguinaire du Togo, Faure Gnassingbé, en arrive à être hissée au Bénin au rang de pasionaria de la cause du peuple en dit long sur la déliquescence de la Démocratie béninoise.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s