Affaire Lionel Talon, Urbi et Ponti : la Parole à la Défense

Au sujet de la vidéo sur Lionel Talon

VOILÀ LA VÉRITÉ

Contrairement à ce qui a été dit, il ne s’agissait pas d’une fête à grand budget. Lionel, le fils du président Talon, n’en était même pas l’organisateur.

Il faisait simplement partie d’un groupe d’amis de sa génération, qui pour témoigner son amitié à un des leurs, pour son anniversaire, a choisi de lui offrir une fête en mer.

Je ne vais pas trahir des secrets. Sinon que je connais bien pour le coût de cette fête pour y compter 05 amis, jeunes frères dans le lot.

Pour des enfants ayant fréquenté la même école, les mêmes universités en Europe, leurs parents ayant le minimum, ce n’est pas trop qu’ils se mettent ensemble pour offrir une fête de moins de trois millions à leur ami.

Ils ont peut-être du goût et savent, pour des jeunes qui ont tous grandi en Occident, bien faire les choses.

Et pour ce qui est de Lionel, le fils du président, c’est un jeune très sobre, très humble qui mérite qu’on l’éloigne de la politique, des conséquences de la position de son père.

Il est accroc au football. Imaginez-le sauter dans les gradins où dans la tribune de nos stades quand les Écureuils marquent un but et vous verrez le naturel d’un enfant qui aurait souhaité bien s’amuser comme nous mais, que les contraintes de la position du père obligent à être enfermé dans cette bulle.

Lionel est un bon gosse qui aime vivre comme nous. Il ne mérite pas qu’on le traumatisme.

Attaquons Taïrou, le pachyderme. C’est lui qui, pour réussir son rêve de transformer le Bénin, a fermé les vannes par lesquelles on siphonnait le pays pour notre « Java ».

Tapons même sur lui pour ce « crime »!!!
Mais laissons ses enfants en dehors de notre combats politiques.

J’ai connu Lionel au stade de l’amitié et je garde de lui cette chaleur d’un malade du foot et de la joie d’un enfant dont l’équipe gagne.

Maintenant, on peut le condamner de n’avoir pas, jusqu’à présent, sa petite pépinière de club de football. Là je le livre.

Mais ne le mangez pas crû, à l’ail. Sinon vous serez traités de sorcier. On va m’obliger à avoir un club de football, sa première passion.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s