Leçons des Frères en Acte aux Frères en Parole

Beaucoup de gens ramènent volontiers les notions de développement, de réussite collective à des indicateurs de développement, ou à des questions de richesse de sous-sol ou en matières première. C’est avec cette approche bornée que les mêmes personnes s’étonnent que l’Afrique ne se développe pas, et que la réussite collective y a du plomb dans l’aile. Ces mêmes personnes disent que, il y a 50 ans, la Corée était plus pauvre que le Sénégal et restent perplexes de ne pouvoir comparer ces deux pays aujourd’hui. Alors, souvent pour expliquer notre retard, nous faisons appel au bouc émissaire du colonialisme, et surtout du néocolonialisme, nous accusons un pays comme la la France qui, il faut le reconnaître est un grand champion en matière du pillage des peuples africains. Mais au-delà des matières premières et du PIB, et avant même cet indicateur fétiche des économistes, il y a l’identité éthique des peuples, la dimension axiologique de leur collectivité. Et cette dimension est capitale ; elle est même la condition sine qua non du bien-être, et du succès collectif.

Si le système de tontine existe en Afrique, il reste artisanal, et n’atteint pas ce haut degré de confiance collective, de risque et d’engagement collectif. La fraternité réelle qui est au principe de l’engagement des Chinois est fondée sur l’amour de soi et la confiance en l’autre. Tout le contraire de la haine de soi, de la défiance de l’autre souvent valorisées dans cette Afrique moderne et urbaine dénaturée par l’influence occidentale et en rupture avec les valeurs communautaires. Haine de soi, jalousie, mépris, haine larvée de l’autre, « tchéjin’nabisme », manque de confiance en l’autre, d’autant plus forts que l’Africain , comme par compensation, n’arrête pas de qualifier cet autre de « mon frère », « ma sœur », contrairement aux Chinois qui ne disent pas « mon frère », « ma sœur », mais se font frères et sœurs.

Dans le document vidéo ci-dessus, la preuve chinoise saute aux yeux et se passe de commentaire

Alan Basilegpo

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s