BAD, Affaire Adesina  : les Dessous Présumés de la Défiance des USA

Blog1

Dans l’affaire de lancement d’alerte de la banque Africaine de développement visant son Président, le Nigérian Akiwunmi Adesina,  on connaît la position du Conseil des Gouverneurs qui, entérinant l’avis du comité éthique, a désavoué les lanceurs d’alerte. Mais le gouvernement américain, dans une lettre datée du 22 mai 2020, adressée à Mme Kaba, par l’intermédiaire du secrétaire du Département du Trésor à Washington, DC, a mis en cause la décision du comité d’exonérer Adesina de toutes les allégations, disant qu’il n’était pas encore temps de faire une telle déclaration.

Jusqu’ici toutefois, bien que certains pays africains disent que l’enquête n’était pas nécessaire, l’avis du premier concerné, M. Adesina, sur l’attitude américaine qui frise la défiance restait inconnue.

Mais une source proche du Dr Adesina a déclaré hier soir qu’il était calme, résolu et ne se laisserait pas distraire,  car les 55 chefs d’État et de gouvernement africains ainsi que les membres non régionaux critiques de la Banque ont applaudi les réalisations de la Banque ces cinq dernières années. La source a déclaré que l’objectif ultime de l’appel des États-Unis était clairement de déstabiliser la Banque africaine de développement et « il s’agit d’un programme colonial typique. »

«Ils ont regardé avec dédain la montée régulière de la Banque dans le calcul mondial et ils veulent attaquer systématiquement la notation AAA de la Banque.

«La BAD a été déclarée à égalité avec la Banque mondiale et selon certains paramètres dépassant même la Banque mondiale par des agences de notation indépendantes. Les Américains ont donc décidé de créer une «crise bidon», fondée sur des allégations mesquines, sans fondement et, dans certains cas, ridiculement idiotes.

«L’une d’elles est le fait que le directeur de l’agriculture de la Banque est le beau-frère du président de la Banque.

 » Comment, avec toute leur collecte de renseignements sophistiqués, ils ne peuvent pas déterminer que le Dr Bunmi Oloruntoba est le beau-frère du président qui réside aux États-Unis, et non l’épouse du Dr Martin Fregene.

« Cela revient donc à une négligence grave et démontre le niveau de désespoir et de quasi-harcèlement de la part du secrétaire au Trésor d’un pays entier pour appuyer de telles allégations idiotes, sans parler du fait qu’il s’agit du secrétaire américain au Trésor », a-t-il ajouté. décimer le triangle de la banque africaine de développement. Saper AAA qui est formé aux États-Unis et respecté dans le monde entier et qui a fait de la Banque une banque de classe mondiale, qu’ils considèrent comme une concurrence avec la Banque mondiale et le programme américain de contrôle de l’Afrique; détruire par de fausses nouvelles la Banque par des mensonges et des insinuations puis en prendre le contrôle total. La question est de savoir si les dirigeants africains les laisseront!

«Les dirigeants africains ne sont pas stupides, ils peuvent voir le match qui se joue. La BAD connaît la meilleure course de son histoire. »

ibinimori

Aroloba Bioku

copyright5

Un commentaire

  1. Ce qui arrive au Directeuŕ sortant de la BAD est dans l’air du temps.

    Les néo colons de l’Afrique doivent détruire chez nous dans l’oeuf , toute velleité de succès dans tous les domaines.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s