Bénin, Élections Locales : 10% d’Enfumage, 90% d’Exclusion

Blog1

Que les partis politiques, comme défini dans la loi, assurent une représentativité nationale avant d’être reconnus comme tels, on le conçoit. Mais qu’on continue de les harceler dans les  actes de la vie démocratique en les astreignant à une obligation générale de résultat lors des élections,  que la reconnaissance de leur victoire à une élection locale soit subordonnée à un niveau de résultat à l’échelle nationale prédéfini, voilà qui  trahit une logique d’exclusion et d’arbitraire pour le moins scandaleuse.

C’est comme si en France la victoire de Macron aux dernières élections présidentielles ne pouvait être entérinée que si le parti qui l’a soutenu avait obtenu 10% aux élections européennes ! Ces chicanes savamment concoctées pour éliminer toute opposition au pouvoir en place, sont  scandaleuses, contraires à l’esprit de toute démocratie. Cette conditionnalité subtile, sous les apparences d’une rationalité organisationnelle,  sont un artifice logique,  l’expression cynique d’une volonté autocratique d’exclusion.

Pourquoi le régime de Talon se donne tant de mal pour masquer en discours rationnel son parti-pris autocratique voire dictatorial ? La dictature n’a pas besoin de se travestir dans les oripeaux pompeux de la démocratie. La Chine fait de la dictature et ne s’en cache pas, à quelque coronavirus près. Pas la peine d’abuser de ratiocination pseudo-démocratique lorsqu’on est, à tort ou à raison, essentiellement mû par une volonté autocratique comme c’est le cas du régime de Monsieur Talon. Car à ce train, même le nazisme est en mesure de mettre en scène logiquement( c’est-à-dire selon une rationalité apparente) non seulement son arrivée au pouvoir et son accaparement de celui-ci mais aussi ses crimes, ses massacres, les chambres à gaz et autres horreurs caractéristiques de ce régime.

Par ces temps de covid-19 où porter le masque est vital, que le gouvernement béninois épargne donc à la conscience citoyenne son masque pseudo-démocratique, ses assauts de rationalité trompeuse.

Aucune exigence de résultat au niveau national n’a de sens démocratique dans une élection locale. Avant de commander dans son foyer un père de famille n’a pas obligation à être reconnu dans son clan. Avant de commander dans son clan le chef de clan n’a pas obligation d’être reconnu dans sa tribu. Faire de cette exigence une loi est de l’enfumage et rien d’autre, une loi sans esprit.

Aminou Balogun

copyright5

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s