Assassins de Kadhafi et Pères du Covid-19 : Take your Responsibility

Blog1

Ce qui m’étonne chez les Blancs et me révolte dans le même élan, c’est le droit d’impunité qu’ils s’arrogent dans des cas de responsabilité  graves mais qui sont éliminés de la surface de toute discussion, balayés sous la moquette de leur toute-puissance de Blancs, maîtres naturels d’un monde soumis à leur paire de bottes militaire et technologique.

On l’a vu dans le cas du terrorisme qui a surgi au Sahel, suite à la suppression autoritaire, haineuse et criminelle du Colonel Kadhafi — un os dans leur gorge néocoloniale. A aucun moment, des pays comme la France et tous ceux qui, sous la bannière tronquée du conseil de sécurité, ont perpétré ce crime géopolitique passionnel odieux n’ont cru devoir reconnaître leur faute et en assumer l’entière responsabilité des conséquences tragiques en Afrique. Silence radio. Au contraire, la lutte — au demeurant fort intéressée — contre le terrorisme au Sahel est présentée au monde et à eux-mêmes comme une œuvre de philanthropie militaire, un geste de bienfaisance, de solidarité et de sacrifice pour l’Afrique.

De même, aujourd’hui, avec le COVID-19, il est à peu près sûr que ce virus a réchappé d’un laboratoire où des États et des scientifiques s’amusent à manipuler ces organismes, à les fabriquer à des fins qui ne sont pas particulièrement pacifiques ni prophylactiques. Maintenant que le jeu a tourné au vinaigre, maintenant que leur joujou est au large et tue par milliers, nul ne songe à avouer courageusement sa responsabilité. Et ce n’est pas faute que le Pape, le chef de leur religion, ne les eût pas, dans un langage elliptique mais suffisamment explicite, exhortés à avouer leur faute.

Or, si c’était un chef d’État africain qui avait tué en quelques semaines autant de gens que le COVID-19, les Blancs, sous la houlette de la France, braconnière en chef en l’Afrique, et donneuse de leçons en diable, l’auraient attrapé — à condition bien sûr qu’il ne soit pas au service des intérêts de l’Occident, car dans ce cas c’est ni vu ni connu — et l’auraient traîné à des milliers de kilomètres de chez lui à la Haye pour soi-disant rendre justice aux populations innocentes injustement massacrées. Ah, cette façon sélective qu’ont les Blancs de découvrir soudainement l’humanité de l’Africain et d’y veiller comme sur la prunelle de leurs yeux laisse perplexe ! Hypocrisie rance…

Pourquoi cet autoritarisme, cette arrogance qui allie le cynisme à l’injustice ?

Aminou Balogun

copyright5

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s