Pius, l’Africain

Blog1

Le dimanche 10 mars dernier mourait tragiquement  Pius Adesanmi, l’une des victimes de l’accident d’avion d’Ethiopian Airlines intervenu à Addis Abeba. La mort a toujours été injuste et cruelle, parfois même incompréhensible. Mais dans le cas d’espèce, cette injustice, cette cruauté et cette incompréhension laissent sans voix. Cela ne donne que plus de force à la voix de son épouse qui, dans un communiqué de gratitude à ceux qui ont rendu hommage à son mari, parla de lui en ces termes : « Je n’ai pas de mots pour décrire la profondeur de ma douleur suite au décès de mon mari, Pius Adesanmi. C’était un érudit extraordinaire, un mari, un père dévoué et un bon gentleman. Il était une race peu commune. Il a écrit sur les droits de l’homme, l’égalité des sexes et la dignité humaine. Il a pratiqué ce qu’il a prêché. Je suis un témoin vivant de la gentillesse de son âme et de son amour pour les autres. »

Nous dirons que Pius Adesanmi, c’était la révolte et la générosité au service de l’homme, au service de la justice partout dans le monde à commencer par l’Afrique, ce continent qu’il aimait passionnément. Pour donner une idée de la souffrance et de la révolte de Pius pour la condition africaine et l’incurie de ses dirigeants qui ne fait que l’aggraver, nous présentons ci-dessous un script d’une de ses interventions radio sur la question de l’esclavage des Noirs en Libye. C’était en Novembre 2017.


Hier, j’étais à une émission de radio nationale pour présenter mes réflexions sur la tragédie récente des ventes aux enchères d’esclaves noirs en Libye. Et voilà ce que ça a donné!

1) Je suis choqué et scandalisé comme tout le monde mais je ne suis pas surpris.

2) Je ne suis pas surpris que les Noirs africains soient vendus aux enchères en plein jour en Libye, car je ne sépare pas ce qui se passe actuellement alors que nous parlons de l’histoire générale de la traite des esclaves en Afrique noire par les Arabes.

3) Il est plus à la mode de parler de la traite négrière transatlantique qui a déplacé des millions d’Africains noirs vers les Amériques. L’histoire de l’esclavage des Noirs africains par les Arabes n’est pas connue. Elle est à peine enseignée dans les programmes scolaires en Afrique.

4) Pourtant, les commerçants et les chasseurs d’esclaves arabes ont précédé de sept siècles les marchands d’esclaves et les chasseurs européens.

5) Pendant sept siècles sans interruption avant les Européens, les Arabes ont échangé des corps noirs, les ont acheminés vers l’Afrique du Nord pour les vendre en tant qu’esclaves dans toute l’Arabie et le Moyen-Orient.

6) La réalité de l’esclavage arabe va de pair avec un certain imaginaire de la race. Les Noirs sont réputés inférieurs. Dans de nombreuses régions d’Afrique du Nord, l’appartenance à l’Afrique est traitée comme une indignité géographique.

7) En substance, ce qui se passe en Libye doit être vu dans le cadre de continuités historiques remontant à plusieurs siècles. C’est plus scandaleux à présent à cause de la puissance de l’image – CNN et les médias sociaux ont apporté à votre table des siècles de traitement des corps noirs en Afrique du Nord et dans le monde arabe.

8) L’Union africaine et de nombreux États africains sont des imbéciles sans volonté politique ni autorité morale pour faire quelque chose de significatif pour la tragédie en Libye, d’où la réponse largement honteuse de l’Afrique jusqu’à présent. Ils n’ont même pas expulsé la Libye de l’UA.

9) L’Union européenne, l’ONU et l’Occident sont les hypocrites congénitaux que nous avons toujours connus. Ils font un bruit superficiel et expriment leur indignation. Quand ils veulent des résultats en Afrique, ils savent comment obtenir des résultats. Lorsque Robert Mugabe a commencé à prendre pour cible les Blancs au Zimbabwe, ils l’ont massivement massacré, l’ont étranglé de sanctions et ont accéléré la tendance qu’il avait amorcée : la destruction de l’économie du Zimbabwe. Aucun d’entre eux ne parle de sanctions contre la Libye et de son expulsion du corps politique international – les victimes sont des Noirs consomptibles qui seraient devenus un fardeau pour l’Europe blanche si la Libye n’avait pas fait le nécessaire! Maintenant, ils disent que les autorités libyennes les ont rassurés en leur expliquant qu’ils étudient la question. Shior!

10) Les Africains qui regardent vers l’Occident et demandent où est le scandale doivent donc se débarrasser de la merde. Les Africains à Paris, à Londres, ont défilé et manifesté. Où sont les manifestations dans les capitales africaines?

11) Le président nigérian n’a apparemment entendu parler que de ce qui se passe en Libye et a publié un communiqué sur Twitter aujourd’hui. Son gouvernement a ramené les Nigérians de la Libye. Le président ghanéen est à la fête et souffle sur Twitter sans action concrète. Je suis celui qui devrait souffler sur Twitter, pas le président d’un État africain. Oncle Jacob Zuma a récemment été honoré d’une statue au Nigeria par l’un des gouverneurs d’État les plus irresponsables au Nigéria. Il tient toujours au fait que le Nigéria lui a accordé une valeur qu’il n’a pas chez lui en Afrique du Sud, il n’a donc pas encore entendu parler de la Libye.

12) Ce sont les personnages en charge de l’état en Afrique. Ce sont eux que les citoyens africains devraient tenir pour responsables. Ce sont eux sur lesquels nous devons faire pression pour agir de manière décisive à l’égard de la Libye – à commencer par l’expulsion de la Libye de l’UA. Après tout, leur mauvaise gestion du continent est la raison pour laquelle nos concitoyens traversent le Sahara.

Que Dieu bénisse l’Afrique.

PIUS ADESANMI

ibinimori

copyright5

 

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s