Pourquoi l’Occident fait recours à des Mensonges avant d’entrer en Guerre

Blog1

Les Occidentaux font des guerres au nom de grossiers mensonges. Les cas de l’Irak, de la Libye, de la Côte d’Ivoire en font foi. Dans tous ces cas, soit les raisons pour lesquelles ils prétendent faire les guerres ne sont pas vraies, soit elles ne sont pas les vraies raisons de leur acharnement guerrier mais de simples prétextes. Ces cas historiques de guerres annoncent de nos jours d’autres en préparation comme le Venezuela ou le Congo, pour lesquelles les campagnes de mensonges fortement médiatisées sont menées à travers  leurs médias et presses si donneurs de leçon en matière de vérité et d’objectivité de l’information. Signalons qu’à chaque fois les pays sur lesquelles s’abat la foudre guerrière occidentale sont tous dotés de pétrole ou de matières premières stratégiques vitales à leur économie léonine.

Les Occidentaux font des guerres donc au nom de grossiers mensonges contre des états qui sont militairement plus faibles qu’eux. La technique consiste souvent sinon toujours à diaboliser le dirigeant suprême du pays visé, accusé de « crimes contre l’humanité », ou de massacrer sa  propre population, ou de refuser de se plier au verdict d’une élection qu’il aurait perdue. Et pour corriger tout ça, des gens qui traînent  sur leur conscience d’être des descendants de génocidaires en Amérique, des esclavagistes en Afrique, pour ne citer que ces deux chapitres du Livre noir de leurs atrocités ataviques, eh bien comme pour se racheter de leur passé pourtant dénié, ces impies foncent avec fureur sur le diable imaginaire qu’ils ont crée de toutes pièces afin de continuer sans états d’âme dans la tradition de barbarie héritée de leurs ancêtres.

Ils font des guerres disons-nous contre des États bien plus faibles qu’eux. Et pour ce faire, ils ont besoin de recourir à de grossiers mensonges. Curieux ! Si je suis un géant et je veux faire la guerre à un nain, ai-je besoin de mensonge ? Avons-nous besoin d’un mensonge pour écraser un moustique ? Évidemment non ! Pour autant que la justification de ma violence est censée s’adresser au nain ou au moustique.

En fait, les mensonges au nom desquels les Occidentaux font des guerres à leurs victimes ne sont pas adressés à celles-ci mais à eux-mêmes, à leur conscience collective, à leurs peuples, et à leurs ancêtres barbares. Car dans cette attitude entre une dimension culturelle et religieuse. Le judéo-chrétien est par nature hypocrite. Comme l’a reconnu le philosophe français nommé Pascal, sa raison sait énoncer les principes moraux mais son instinct est plus fort que sa raison. Aussi le mensonge sert à jeter un pont entre sa mauvaise conscience minée par ses instincts, et  sa raison.

Pour perpétrer ses crimes, l’Occident a toujours besoin d’une justification. Pourquoi impose-t-il l’esclavage aux Noirs d’Afrique pendant quatre siècles ? Parce que les Noirs n’ont pas d’âme. Pourquoi colonise-t-il l’Afrique, lui impose ses systèmes symboliques (langue, religion, monnaie, etc.…) ? Parce que le Noir est sauvage et a besoin d’être civilisé. Pourquoi continue-t-il d’exploiter les ressources de l’Afrique ? Parce que le Noir est paresseux et ne sait pas les exploiter lui-même.

Si la prière est une excuse pour se parler à soi-même, les mensonges auxquels fait recours l’Occident pour perpétrer ses crimes sont la laïcisation d’un besoin d’essence religieuse : il s’agit d’une excuse qu’il se donne sur le mode judéo-chrétien  pour rester dans la pure  tradition de barbarie héritée de ses ancêtres.

Aminou Balogun

copyright5

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s