L’Afrique a-t-elle Fait un Choix Suicidaire ?

blog1

Depuis quelques décennies, ceux que les Occidentaux appellent terroristes se recrutent volontiers et majoritairement parmi les Arabo-musulmans. Quel que soit ce qu’on pense de leurs luttes – antichrétiennes, anti-impérialistes, géopolitiques, — et des moyens qu’ils utilisent à cet effet, nul doute qu’ils ont des motifs de leurs actions, que l’Occident bien pensant qualifie de terroristes : sous-entendu, quelque chose de vilain, de non-conventionnel,  quelque chose de violent et d’inhumain. Comme si les guerres conventionnelles dont ils inondent le monde d’armes sophistiquées et qu’ils déclenchent là où, quand et comme bon leur semble, comme si, disons-nous, ces guerres  n’étaient pas tout aussi barbares et inhumaines.

Mais passons. Retenons seulement que ces groupes terroristes arabo-musulmans qui prétendent combattre l’Occident le font en réaction à la domination occidentale – qu’elle soit culturelle, technologique et surtout politique. Mais si les Arabo-musulmans ont recours au terrorisme en réaction à la domination Occidentale, que devraient faire les Noirs qui sont mille et une fois plus dominés, mille et une fois plus exploités, mille et une fois plus pillés, mille et une fois plus violés, mille et une fois plus volés jours et nuit et ce depuis plusieurs siècles sans répit et parfois même de conserve avec les Arabo-musulmans eux-mêmes, au nom de la redevance naturelle ou politique de leur commune supériorité blanche proclamée ?

Pour un World Trade Center qui tombe sous les coups de boutoir du terrorisme islamiste, en proportion directe de la domination Occidentale de l’Afrique noire, c’est mille et un World Trade Centers que les Africains, au nom de l’éradication de la domination occidentale et de l’exigence de réparation des malheurs passés du continent, devraient faire tomber ! Or les Noirs restent tranquilles ; ils se font baiser par les Blancs depuis des siècles mais ne disent rien, se taisent, s’ils  ne se contentent pas de remuer la queue comme de gentils toutous bien apprivoisés…

Il ne s’agit pas ici d’une apologie du terrorisme ou de la guerre, mais d’une interrogation sur le droit des Africains de se libérer de la domination des Blancs par tous les moyens, y compris en s’interrogeant sur l’exemple de résistance offert par les Arabo-musulmans. Si des gens peuvent recourir à ce que les Occidentaux appellent terrorisme pour des causes sans doute respectables mais qui n’arrivent pas à la cheville de l’oppression et du pillage que nous subissons depuis des siècles dans la mains des Blancs, alors rester tranquille comme nous le faisons laisse penser que nous sommes responsables de notre propre malheur.

L’Afrique a-t-elle fait le choix de la servitude volontaire ?

Aminou Balogun

copyright5

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s