Kadhafi, Raisons d’une Solution Finale

blog1

Il y avait des décennies que le Colonel Kadhafi jouait les mouches du coche occidental. Mais il avait été toléré, parce que pendant longtemps,  on l’avait situé sur l’axe anti-israélien, ce qui, aux yeux de l’occident, était somme toute normal pour un dirigeant Arabe au demeurant révolutionnaire. Si la bonne volonté pro-palestinienne du guide de la Jamahiriya arabe libyenne avait été comprise par l’Occident, ce qu’il ne pardonna pas à Kadhafi c’est sa bonne volonté négro-africaine.

L’occident découvrit que la hargne combative de Kadhafi pour l’Afrique noire traduisait sa haine irréconciliable de tout ce qu’il représentait, aussi bien son parti-pris prédateur sur le continent que son hégémonisme dans le monde.

Bien qu’il ne fût pas Négro-africain, Kadhafi a pris les devants de la lutte pour ouvrir les yeux et la voie aux Noirs Africains, alors que la grande spécialité de l’Occident est justement d’enfoncer l’Afrique dans les ténèbres et l’impasse. Kadhafi avait fait ce choix non pas tant par amour débordant pour l’Afrique noire mais parce que vouant une détestation inconciliable pour l’Occident, il en avait conçu une  manière de le contrer. Priver l’Occident de sa proie africaine, c’était une manière d’annihiler son activité prédatrice sur le continent.

Et c’est cette stratégie qui lui a valu d’être éliminé par l’Occident. Si Kadhafi, avec son tempérament de révolutionnaire, s’était fait le champion d’une certaine cause arabe, l’Occident ne lui en aurait pas tenu rigueur outre mesure. La chose serait parue normale. Mais l’Occident a vu dans sa passion à défendre l’Afrique l’expression malicieuse d’une volonté de ruiner ses intérêts. La négativité potentielle de la posture de Kadhafi,  à savoir le fait qu’elle visait moins l’intérêt des Africains que la ruine de l’Occident, a été le motif déterminant de son arrêt de mort.  Et ce n’est pas par hasard que ce soit la France, le pays occidental le plus à cheval sur la prédation en Afrique, qui ait pris les devants dans le sale boulot de son  élimination.

Pour l’Occident, l’Afrique doit rester les yeux et la voie fermés. L’occident a assassiné Kadhafi, parce qu’il a vu comme une malice impardonnable  son dévouement à ouvrir les yeux et la voie aux Africains alors que tous ses efforts ne visaient qu’à les enfermer dans les ténèbres et impasse de l’histoire. Parce que pour l’Occident – et son chacal, la France, en tête – l’Afrique est un don du Ciel, un don à vie et à mort…

Aminou Balogun

copyright5

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s