La Pensée du Jour : l’Être ou l’Impuissance du Discontinu

penseur2Les jours où nous ne serions plus ressemblent à s’y méprendre aux jours où nous ne nous sommes pas posé la question de notre être. Ce qui prouve que, d’un point de vue mathématique, le non-être  est un infini continu tandis que l’être est discret et fini.

En clair, nous n’aurions pas été infiniment de fois que nous n’avons jamais été.

Adio Badaga

copyright5

Publicités