Prorogation de Mandat : Aujourd’hui les Maires, Demain le Père

Mon Idéo Va, Court, Vole et Tombe sur…:

Débourou, l'Ange Gabriel pour 2016

ideogYayi Boni est le 1er Président du Renouveau Démocratique à avoir gagné les élections au premier tour. Il s’agissait, faut il le préciser, d’une réélection, car en matière d’élection en Afrique, on n’est jamais mieux servi que par soi-même. Avec cette tendance boite de pandore ouverte par le député Débourou et sa proposition de loi de prorogation qui, on l’imagine, passera comme une lettre à la poste, Yayi Boni établira un autre record : il sera le premier Président auquel la Cour Constitutionnelle autorisera d’outrepasser les délais constitutionnelles ; et ce pour de bonnes raisons qu’il aura élucubrées. Fidèle à sa culture du faux semblant, des consensus frauduleux, et des formes factices, à travers ce premier acte signé d’un de ses thuriféraires zélés, Yayi Boni pave astucieusement le chemin de sa volonté de s’éterniser au pouvoir. Comme l’en conjure un internaute par apostrophe ironique du député ange Gabriel : «Honorable, envoyez vite aussi la proposition de loi pour proroger le mandat du président de la république, des présidents et membres des institutions, des ministres et des directeurs de soci-
 
été, pour proroger le délai d'achèvement des turbines de Maria Gléta, de la construction du siège de l’Assemblée, de la désignation des membre de la CCIB, du mandat du président de la FBF…» Et la liste serait longue.  
Car très porté sur les formes, et ayant déjà acheté toutes les consciences décisives qui entrent en jeu dans le théâtre des apparences démocratiques du Bénin, Yayi Boni aurait tort, ou plus exactement le peuple aurait tort de penser qu'il s’arrêterait en si bon chemin.

Eloi Goutchili

copyright3