Bénin : le Vrai Complot, c’est le Holdup

bashoAu Bénin, on peut toujours parler de complot aujourd'hui pour distraire la galerie mais l'histoire retiendra que ce qui a caractérisé le personnage de Yayi Boni en tant que président c'est que la question de son élection a été farouchement arc-boutée à celle de sa réélection. De sorte que sa réélection était devenue le programme exclusif de son élection en tant que président de la République. Et aucun bois ne sut résister devant ce feu volcanique : excès, autoritarisme, corruption, régionalisme, crimes en tout genre, brouillage de la LEPI et fraude électorale, bref tout y est passé. Cet état de fait est la vérité même. C'est ainsi que le personnage de M. Yayi s'est posé et imposé dans l'arène politique. Le programme de son  

 

 

élection a été sa réélection, et rien d’autre. Et maintenant qu’il est réélu par holdup, sa notoriété internationale et son épaisseur honorifique constituent le programme de sa réélection. Un tel narcissisme virulent, une telle déviance éthique et politique est un chef-d'œuvre d'irresponsabilité et de trahison. Le peuple qui rêvait d'une vie meilleure et qui l'a élu dans cet espoir s'est senti floué ; il a certes tardé à prendre toute la mesure de la trahison. Mais le moment venu, il ne peut contenir plus longtemps sa révolte et son indignation légitime. Et peu importe si le pouvoir appelle cela complot : le vrai complot c'est le holdup !

Amida Bashô

copyright3