La Singularité du Défi Africain

amonavis

Depuis que le monde est monde, on n’a jamais vu ni entendu parler d’une communauté humaine ayant prospéré en parlant et en instruisant ses enfants, à l’exclusion de leurs langues maternelles, dans les langues de communautés étrangères à leur âme sinon historiquement prédatrices.

Depuis que le monde est monde, on n’a jamais vu ni entendu parler d’une communauté humaine ayant prospéré en vénérant, à l’exclusion des mânes de leurs ancêtres et des dieux endogènes, des dieux étrangers et les mânes des ancêtres de communautés étrangères voire historiquement prédatrices.

Depuis que le monde est monde, on n’a jamais vu ni entendu parler d’une communauté humaine ayant prospéré et dont la majorité de ses ressortissants les mieux qualifiés vit en exil dans des communautés étrangères et plus exactement historiquement hostiles ou prédatrices.

Et le vrai problème c’est que, alors que tout peuple, toute nation, tout être humain normalement constitué et un tantinet réfléchi aurait considéré que la résolution de ces trois problèmes est une condition sine qua non à toute ambition de prospérité et de bien-être, les Africains dans leur grande majorité, notamment ceux dont la responsabilité est de décider de leur destin collectif, n’en ont nullement cure. Cela ne semble pas constituer à leurs yeux des problèmes, et reste le cadet de leur souci. Pire encore, nombre d’entre eux sont recrutés, conditionnés et rétribués par les prédateurs historiques de leur communauté pour  protéger et défendre le statut  de non-être de ces problèmes, et de ce fait contribuent plus ou moins consciemment à renvoyer leur résolution aux calendes grecques.

Telle est la singularité du défi africain. Comment l’Afrique pourra-t-elle faire ce qu’aucun continent, aucun peuple, aucune nation n’a jamais fait de mémoire de l’humanité ? Comment pourra-t-elle le faire lorsque le problème n’est même pas posé ?

Atinpahun Basile

copyright5

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s