Afrique, Bizarrerie et Suspicion

blog1

Il y a quelque chose de bizarre en même temps que de suspect chez les Africains postcoloniaux.

En ce qui concerne la morphologie des États, on a avancé le dogme de l’intangibilité des frontières héritées du colonialisme ; pourquoi, bien qu’elles fussent tracées en dépit du bon sens et ne correspondissent à rien de réel ?

Les réponses convenues à cette question sont toutes logiquement fausses. Pourquoi ?

Parce qu’on pourrait mutatis mutandis poser la même question pour les langues officielles héritées du colonialisme, et il va de soi que les réponses à la première question ne se justifient pas dans le cas de la seconde.

D’où la bizarrerie et la suspicion légitime. Nous subissons le règne des tenants d’une Afrique paresseuse et sans imagination… Jusqu’à quand ?

Dr Aklasatɔ Zéphyrin

copyright5

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s