Vacciner les Enfants : un exemple de fausse question dans l’air du temps

La stratégie d’induction manipulatoire mise en place par les adeptes du covidisme ambiant, et maniée en permanence par les médias mainstream est de poser de fausses questions, des questions irraisonnées et loufoques pour enfermer les gens dans la nécessité d’y répondre, et éviter qu’ils ne se posent les vraies questions.

Un exemple de cette manipulation, qui règne depuis bientôt deux ans. Quoique hautement sujette à caution, c’est une évidence acceptée et inculqué à tous que les vaccins empêchent le développement des formes graves ; mais ont sait aussi que les enfants ne meurent pas de covid, dont ils ne développent pas les formes graves.

Mais les média mainstream et leurs journalistes demandent, relayent à longueur de journée la question de savoir si, avec la cinquième vague, on ne devrait pas vacciner les enfants. Allons, donc ! La question de la vaccination des enfants n’a pas plus de rapport avec la supposée cinquième vague que, la cueillette des olives en Sibérie, ou la chasse à la baleine dans le Sahara. Du reste, cette fameuse augmentation du nombre de cas, qui est l’indice dramatisé de la cinquième vague, fait de l’ombre au nombre d’incidences de la maladie, c’est-à-dire, le nombre de malades réels, cliniquement attestés, et surtout au nombre de morts sur lequel plane un silence convenu aussi douteux que le silence qui plane sur les effets secondaires des vaccins et leurs victimes qui se comptent pourtant par milliers !

Sachant que chacune des « vagues » du covid a son objectif, vacciner les enfants de moins de 12 ans serait-il le signe sous lequel le système covidiste a décidé de déclencher la cinquième vague ? On se souvient que le gouvernement français a ferraillé et remué ciel et terre, comme si elle lisait dans le mare de café, pour avoir le droit de prolonger la loi sur le pass sanitaire jusqu’en juillet 2022 ! Conseillé par les augures, la bande à Macron savait que la cinquième vague viendrait justifier leurs efforts. Vacciner les enfants de moins de 12 ans, un grand souci public, comme si on voulût s’assurer que les enfants ne fissent pas défaut à un mouvement général qui, selon toute vraisemblance, a bien d’autres motifs que leur santé invoquée.

Et pour ce faire, dans un pays soi-disant civilisé on enferme les esprits dans l’étau de question débiles qui sont une insulte à l’intelligence collective des citoyens !

Aminou Balogun

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s