Covid : OMS, les Subtilités d’une Communication mi-Figue mi-Raisin

Depuis le début de la pandémie, l’OMS fait une communication mi-figue mi-raisin. Financée en bonne partie par Bill Gates et consorts, elle essaie dans le fond de complaire à ces sponsors douteux qui ont plus d’une idée dans la tête et pour qui la pandémie est pain béni. Un jour elle donne une information à l’objectivité plausible, histoire de susciter la confiance universelle digne d’une organisation internationale crédible, notamment celle de ceux qui doutent d’elle en raison de son aliénation financière ; et le jour suivant, elle s’enlise dans des annonces infalsifiables et tendancieuses qui avancent le jeu de ses financiers  zélés. Le résultat est l’impression d’une communication mitigée et habile, dans laquelle la part d’objectivité qu’elle énonce semble mise au service de l’œuvre au noir de la tourbe infecte des comploteurs qui lui tiennent la dragée haute.

Actuellement cette méthode sournoise sévit en Europe où l’OMS  annonce : «  la flambée des cas en Europe (+10% de hausse) » Ce genre d’annonce tombe à pic lorsque par exemple en France le gouvernement Macron a besoin de serrer la vis du pass sanitaire. En effet, les récentes décisions de lier la troisième dose (habilement baptisée « rappel » par euphémisme neutralisant) à la continuité du pass sanitaire chez les séniors a été prise sur la base entre autres des informations de l’OMS faisant état d’une estimation de 500 000 morts par Covid à craindre cet hiver. Donné en gros comme cela le chiffre paraît effrayant et spectaculaire. Mais lorsqu’on sait que, Russie comprise, il revient à 500 mille morts pour une population de près de 500 millions d’habitants, on comprend que l’annonce joue plus dans la cour de la psychose que dans celle d’une juste et sereine information. Et puis une fois que l’hiver serait passée et que la réalité aurait démenti ce chiffre alarmiste, comme souvent dans les cas d’annonces alarmistes qui ont émaillée la communication des covidistes et autres institutions ou Etats sous la coupe de Bigpharma, eh bien, l’objectif visé aura quand même été atteint. Les malins pousseront l’outrecuidance dans une justification circulaire qui verra dans les mesures prises pour enrayer les prévisions de l’annonce la cause de l’heureuse issue qui l’a démentie.

Tout cela n’est pas sérieux pour une organisation qui se veut à la fois internationale, et au service non pas d’une tourbe d’obèses financiers mais de l’humanité entière !

Aminou Balogun

Un commentaire

  1. Comment se fait-il que l’hiver où le virus alors parfaitement inconnu entra en scène, fit moins de 500 mille morts en Europe, il puisse deux ans après, alors qu’on a fortement enrichi nos connaissances sur son mode d’action et la manière de soigner la maladie et alors même qu’au moins 50% de la population européenne est censé avoir été inoculé d’une substance génique prétendument efficace contre les formes graves — en l’occurrence celles qui tuent — comment diable peut-on encore déplorer 500 mille morts ? A l’évidence, comme elle l’a fait assidument et le fera tout au long de ce scénario covid, l’OMS donne un coup de main aux actions visant à maintenir la psychose, abrutir, tromper et manipuler les populations afin de réaliser à terme l’objectif Billgatesienne — illégal, illégitime, autoritaire et de ce fait criminel — de vacciner la terre entière, et de transformer chaque être humain en terminal d’ordinateur ambulant…

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s