Bénin : si l’Homme est Marteau, la Femme n’est pas un Enclume

Un professeur assistant de l’Université d’Abomey-Calavi (UAC) dans les mailles de la justice pour violence conjugale. Le mis en cause a été déposé à la prison civile d’Abomey-Calavi après sa présentation au Procureur de la République le 09 septembre 2021.
Pour avoir sauvagement battu son épouse, un professeur assistant, âgé de 45 ans a été interpellé et mis sous mandat de dépôt. Selon les informations rapportées, l’intéressé est en service à la Faculté de Droit et de Sciences Politiques (FADESP) de l’UAC.
Il a été épinglé grâce à une vidéo enregistrée par sa fille de 11 ans, témoin de la scène. Selon la présidente de l’ONG Famille Nutrition et Développement (FND), la vidéo en question montre la séance de bastonnade que le professeur assistant aurait infligée à son épouse.
Au Bénin, la violence conjugale est une infraction punie par la loi. Selon la législation, les violences à l’égard des femmes sont définies, comme tous actes de violences dirigés contre le sexe féminin et causant ou pouvant causer aux femmes un préjudice ou des souffrances physiques, sexuelles ou psychologiques y compris la menace de tels actes, la contrainte ou la privation arbitraire de liberté, que ce soit dans la vie publique ou dans la vie privée.

ibinimori

Un commentaire

  1. Chez les animaux, les mâles se battent pour protéger leur femelle…

    Chez les Humains, les hommes frappent et tuent parfois leurs conjointes pour des raisons que eux seuls connaissent…

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s