Covid, Horreur et Grandeur

Brochette dorée

L’une des caractéristiques notoires de l’absurdité de  la condition humaine réside dans le fait que dès que l’homme est capable de faire quelque chose, il ne se prive pas de le faire.  Preuve s’il en est que nous ne sommes pas plus libres qu’une pomme suspendue à la branche d’un pommier. A l’instar de la nature, l’espace des actions possibles de l’homme, l’actualisation de son pouvoir, a horreur du vide.

De sorte que ce que ne fait pas l’homme – horreur ou grandeur – est ce dont il n’a pas le pouvoir. Ce qui se passe actuellement dans ce monde avec le Covid-19 en est une parfaite illustration. Une brochette de psychopathes mégalos, qui font partie des 100 personnes plus riches que la moitié de l’humanité, ont décidé, en l’absence de Dieu, de refaire le monde à leur image : parce que leur fric, avec lequel ils achètent et soumettent un beau monde, leur en donne le pouvoir. Pourquoi se gêneraient-ils ?

Aminou Balogun

2 commentaires

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s